[rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

[rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 14:56

--kelak_ a écrit:

Après un départ plus que chaotique du Languedoc, Kelak avait parcouru les routes avec son amie Absynthe. Les derniers mois ne les avaient pas épargnés et ils avaient eu besoin l'un de l'autre pour se remonter le moral... peu à peu un petit miracle s'accomplit... régulièrement ce ne furent plus les larmes qui s'accrochaient sur leurs visages mais des sourires. oui peu à peu ensemble ils réussissaient à profiter du présent parfois même évoquaient t'ils d'autres voyages, toujours bien loin du Languedoc.

Les amis décidèrent toutefois de faire un bout de route séparément afin de ne rien précipiter, Kelak avait de plus très hâte de retrouver ses enfants et c'est donc à brides rabattues qu'il quitta Sarlat en direction d'Uzes

il chevaucha comme il ne l'avait jamais fait, s'amusant à franchir de petits obstacles de ci de là sur le chemin...oui il avait payé une fortune ce cheval venu d'un plat pays, il fallait bien le rentabiliser non di dju

il aperçut un tronc d'arbre à travers de la route et accéléra le pas, le cheval bondit par dessus, Kelak en rit de bon coeur... voilà qu'il se prennait pour un grand cavalier, un second tronc d'arbre un peu plus haut...mais le scénario se passa bien différemment...

le cheval stoppa net sa course devant l'obstacle, hénit et parti en ruade, projetant lourdement Kelak à terre...pas de chance pour lui, sa tête heurta une grosse pierre.

Le choc lui fut fatal.

Sans souffrance les ténèbres l’envahirent…et puis se fut une grande lumière son âme se detâcha de son corps et virevoletta quelques instant autour de lui elle monta très haut dans le ciel elle avança dans un grand tunnel dans lequel vivants et morts de ses amis étaient là. Kelak parcouru ce couloir revoyant une à une chaque ville du Languedoc

L'âme commença son parcours par Béziers. Rhadia et Sylven portaient en triomphe Chreggo qui tenait la coupe du roy dans ses bras sous le regard amusé de coccycrep et d’hispa.

Petit crochet par Narbonne ou le vieux Skip expliquait les bienfaits de la tisane de sureau à un groupe de narbonnais parmi lequel figuraient Socrate, Nolana, Castel, Maxi et Ghaldor, sous le regard aimant de sa belle épouse Ariana.

dans un autre coin de la taverne un diacre peu commun chantonnait son hymne “ Le diacre Narbonnais à les …. qui pendent et quand il s’assied dessus, elle lui rentre dans le… ”

un saut par Lodève et hop la crevette effectuait une corvée en pestant tandis que neko faisait une pyramide de choppes vides avec Evanes, Ethana et Owélie.

Avant de poursuivre il fit un crochet par la capitale, sa fieule evanne pêchait paisiblement avec Bangraine, Liloïe, Danny, Coalbe et Raphaelle.

mini passage par le bureau du porte parole… que de rencontre il y avait fait... Samkookai, Andrea...celle qui avait été pour lui un déclic, celle qui l’avait définitivement convaincue du rôle clé que pouvait être celui de porte parole,...c’est là aussi qu’il avait rencontré pour la première fois des personnes qui ne le quittèrent plus jamais telle que Cebyss dont il avait eu si peur la première fois et bien sur la porte parole délurée du bon vieux Jorocket.

A côté autre bureau significatif, celui du CLE, Adrien et Acta débataient sur la prochaine animation.

Kelak aperçut encore meval et cebounette en pleine discussion economique. Malkounet leur donnant quelques conseils sur les mines.

Dans les couloirs se chamaillaient Laurine, Ryllas, Enduril, Bbred, Debba, Bentich et le nabot d’Exat, l’âme de Kelak s’éloigna aussitôt de ce petit groupe et reprit la route vers Nîmes.

Mounia la magnifique, Tina l’intrepide et la folle dingue de rouquine. Entre Nîmes et Alais, un groupe de Mendois voyageait, parmi celui ci un double baron qui avait beaucoup faire rire Kelak ainsi que sa servante en train de planifier un long voyage.

A mende, sa disciple vantait une fois encore les mérites de son mentor entouré de ses amis, l'âme de Kelak virevolta autour d'elle, s'en approcha comme pour lui poser un ultime baiser amical sur son front et lui murmura “merci pour ce voyage et tous ces moments de joies, prend soin de toi petite Abby”

Il se rendit alors à Alais dans une taverne, un trophée resplendissait… La boulasse d’or… qu’un petit groupe de personne exceptionnelle avait remporté en janvier 1460… parmi ceux ci Saliva, joro, Motshow, Zebulon, Grag, aeldred et sa célèbre biquette… ils étaient comme à leur habitude plus saouls les uns que les autres, plus fous les uns que les autres...

Tant de belle choses, tant de bonnes personnes, oui certains avaient beau haïr le Languedoc il y avait pourtant de quoi l’aimer ce comté.

Enfin l’âme voyageuse arriva à sa destination finale… Uzes...on pouvait y entendre le raffut en provenance des tavernes Uzetiennes toujours bien remplies, parmi les chanteurs d’un soir, l’âme reconnu la voix de Fredouille. une ombre fuyait d’ailleur ce son assourdissant… plus que probablement Alhatète

L’âme voyageuse ralentit sa course pour atterrir dans une grande prairie surplombée par un magnifique édifice.

Le domaine de Domazan

Une blonde radieuse aux formes d’une grosse papaye en sucre y jouait avec son petit Arthur et son hamster fétiche, Amael attendait son papa pour un duel à l’épee de bois.

C’est la qu’atterit Kelak…

Il était arrivé au paradis, son paradis.

Oui selon certaine croyance le paradis est l’endroit où l’on peut revivre en boucle son plus beau souvenir, des grandes choses Kelak en avait fait dans sa vie, mais il n’avait jamais courru après la gloire ou les honneurs, non ce qui avait le plus compté pour lui c’était de fonder une famille, d’aimer et d’être aimé par un grand nombre de personnes, d’offrir et de recevoir.

Luna releva la tête et s’écria toute guillerette "papa tu es rentré". Kelak aquiesça, posa un baiser sur le front de sa fille et lui répondit

“oui je suis avec vous et ce a présent pour l’éternité”


THE END





[hrp]
Voilà je sais que c’est pas bien, mais après 4 ans de jeu je ne pouvais pas faire un petit écart hrp pour venir vous dire que je m’en vais

Tout à une fin même la plus belle des aventures… tel avait été le titre du RP dans lequel neko, la première épouse de Kelak décédait en couche…aujourd’hui c’est au tour de Kelak de tirer sa révérence.

durant les 3 premières années de jeu, j’ai tenté de faire de Kelak un type drôle et attachant prompt à aider les autres. J’ai passé des tas d’excellents moments avec de très nombreux joueurs et joueuses et j’espère que la réciproque est vrai. La liste serait trop longue et je ne veux vexer personnes, j’ai essayé avec cette trame narrative de citer tous ceux et celles qui avaient compté dans la vie de Kelak, mais je me suis vite rendu compte qu’il y en avait eu énormément, ne m’en veuillez pas si votre marionnette n’est pas citée.

Les 6 derniers mois ont été beaucoup moins drôles, et au final on ne joue plus par plaisirs mais dans une sorte de routine et voilà trop longtemps que Kelak n’était plus que l’ombre de lui même et voici quelques semaines que je joue à la girouette pour savoir si je continue le jeu ou pas.

Bref voilà j’espère juste que vous garderez de bon souvenir de kelak, en mode PP déluré, en mode maitre hibou, en mode agitateur, en mode animateur, en mode professeur, en mode ami, et le plus beau de tous ses rôles en mode renard apprivoisé.

Prenez soin de vous et encore merci pour tout. merci à tout ceux qui ont joué avec kelak dans les bons et les mauvais moments, un grand merci à ljd absynthe pour avoir rédigé avec moi ces derniers RP j'ai beaucoup hésité avant de poursuivre ou pas l'aventure RR mais certains événements IRL ont définitivement fait pencher la balance.

mais vraiment merci pour tout ces derniers RP et particulièrement celui du coin des arpenteurs qui dès le départ avait écrit en pensant que ce serait le dernier et écrire un rp en sachant que c'est le dernier ce n'est pas évident...

Merci de m'avoir permit de retrouver un peu mon Kelak en mode jovial et taquin je peux ainsi arreter RR sur une note joyeuse.

un autre merci particulier à ljd ceb, meval et sali pour le soutien des derniers mois

et un énorme bisous à ma cousine adorée qui restera à jamais ma joueuse préférée EBPE


PS vous connaissez kelak, un enterrement dans une église ça serait nul, une fête ou chacun se souviendrait du meilleur souvenir de kelak serait bien plus joyeux… comme chantait brel

Adieu Languedoc, je t'aimais bien
Adieu Languedoc, je t'aimais bien, tu sais
On a chanté les mêmes vins
On a chanté les mêmes filles, on a chanté les mêmes chagrins
Adieu Languedoc, je vais mourir
C'est dur de mourir au printemps, tu sais
Mais j'pars aux fleurs, la paix dans l'âme

J'veux qu'on rie, j'veux qu'on danse
J'veux qu'on s'amuse comme des fous.
J'veux qu'on rie, j'veux qu'on danse
Quand c'est qu'on m'mettra dans l'trou.


un baron enterré tel un roturier… héhé ça serait bien l’ultime provocation de Kelak ça^^ si ça peut faire pester enduril une dernière fois

PPS merci à ljd sylven et ceux qui ont suivi dans le rp pour Kelak, ça m’a touché

enfin inutile de m'envoyer des mp pour réagir à ceci je ne me connecterai plus à RR avant bien longtemps, par contre ça serait gentil si l'une ou l'autre personne qui a accès à mon fofo pouvait transmettre les éventuelles réactions à ce RP, voir l'éventuel RP qui en découlera

Bon WE à toutes et tous et bonne continuation

Ljd kelak
[/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 14:57

Argueros a écrit:Argueros parcourait le chemin entre sa demeure et le port en sifflotant quand un vent chaud et joyeux virevolta autour de lui quelques instants.
Il ramassa son foulard tombé au sol.

Foutu vent !!!
Puis il reprit sa route...perplexe. Les mystères de la Nature sont impénétrables.

[hrp]Au revoir l'ami [/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 14:58

Estuardo a écrit:Il passait. Il ne faisait que passer, tranquillement. Un samedi matin, une promenade. La découverte d'un Comté encore en partie inconnu. De sa nouvelle maison. Il passait. Ne fais-t-on pas tous cela, passer? Juste passer, quelques uns un peu plus de temps que d'autres, quelques uns un peu mieux que d'autres. Quelques uns en sachant profiter du vent qui souffle, et d'autres trop occupés à oublier leur mortalité comme pour profiter de la vie. Estuardo même oubliait souvent d'en profiter, mais il en était encore au point de s'en rendre compte assez tôt et pouvoir le remédier. C'est pour ça que, souvent, les samedis il s'en allait promener. Jouir d’être vivant, jouir du calme et du bonheur.

Et ce samedi n'en était pas l'exception, au contraire. Il s'était trop pris la tête, dernièrement, avec son poste au conseil, avec ce brigand qui lui donnait des cauchemars sanguinaires, avec tout et n'importe quoi. Il était temps d'aller se détendre un peu. Se souvenir que la vie est courte et belle, et que tout instant vaut la peine d’être vécu, tant qu'on est conscient de le vivre, et de le profiter.

Au loin, devant lui, une ombre noire semblait s'étaler sur le sol. Curieux, toujours, il s'en approcha. Il pensa d'abord que c'était une ombre, puis il remarqua que c'était bien trop solide pour l’être. Il pensa que c'était un tronc d'arbre renversé. Il n'avait pas tort. Pas tout-á-fait. Il approcha d'avantage et, tout en voulant le nier, vit la réalité.

C'était un homme et du sang coulait sous sa tête.
Estuardo ne connaissait pas l'homme. Pas qu'il s'en souvienne, du moins... mais il eu cette étrange sensation de lamenter l'incident. Il l'approcha d'avantage, et prit sa tête entre ses mains. Il essaya d'en arrêter le sang, mais tout le sang qui devait couler avait déjà coulé. Il essaye de trouver quelque signe de vie, mais devant lui se tenait un cadavre désormais dépourvu d’âme. Il était encore tiède... Ne sachant pas trop quoi faire, ni comment faire, ni ce qu'il était entrain de faire, il se mit á crier á tous poumons.


- A L'AIDE! A L'AIDE! QUELQU'UN M'ENTENDS? VENEZ!

Quelque part en lui, il espérait que l'homme, cet inconnu, puisse être sauvé. Mais au fond de lui, il savait pertinemment que c'était trop tard.
En attendant que quelqu'un arrive, alerté par ses cris, il fit un signe pieu, et ne connaissant aucune autre façon de réagir devant la mort, il commença á prier la seule prier qu'il connaissait, dans sa langue maternelle.


- Creo en Dios, el Altísimo todopoderoso,
Creador del Cielo y de la Tierra,
de los Infiernos y del Paraíso,
Juez de nuestra alma en la hora de la muerte.


*Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.


[hrp]Bonne chance au LJD dans ta vraie vie de toi. Parfois on se lasse du jeu, et je comprends. Mais tu sais, je suppose, que tu pourras toujours revenir.
On se connait pas, ni nous ni nos pantins. Pourtant je t'ai lu un peu et je m'étais dit qu'il fallait que nos plumes se croisent. Dans une autre vie RR peut-être, dans un autre temps.
Bonne chance encore et á la revoyure! :wink: [/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 14:59

Meval a écrit:Une journée comme une autre, grisâtre, comme bien souvent ces derniers temps. Froide, humide, venteuse.

Installée à travailler, la blonde rédigeait divers contrats pour le commerce de pierres, diverses annonces officielles aussi, avec un peu de retard.

Une journée ordinaire, ou presque....

Quelqu'un frappe à sa porte et pénètre dans son bureau, sans y être invité. La blonde s'apprêtait à sermonner l'entrant, mais se retient en voyant le visage effaré et livide du garde qui lui fait face.


Qui y a t il ?

Votre Grandeur... C'est.... C'est.... Un....

Oui ?! C'est quoi ?

C'est... Un....

Mais parlez enfin ! Que se passe t il ?

Un accident ! Y a eu un accident !

Ou ça ? Qui ? Quoi ? Comment ? Quel accident ?

Un cheval... Aux couleurs de Domazon... Retrouvé apeuré... En plein milieu de la place d'Uzès...

La blonde se fige, le sang semble quitter son visage qui devient blême. Elle se rassoit, tente de reprendre ses esprits, et de réfléchir.

Un cheval aux couleurs de Domazon, ne pouvait appartenir qu'à l'un de ses deux amis. Lise était bien loin, et Kelak partit en voyage. Comment cela pouvait il être ?

Les derniers échanges qu'elle avait eu avec Kelak concernaient son avenir, il cherchait quoi faire de sa carcasse, se cherchait, espérait se retrouver, sans plus trop y croire. L'homme avait perdu sa seule raison de vivre, son complément, celle qui, chaque jours, lui apportait cette nourriture de l'esprit, mais aussi du corps, dont tout être avait besoin pour poursuivre son chemin, qu'il soit de croix ou non.


Un voyage, loin de tout ça, elle lui en avait fait la promesse. Se retrouver, tous ensembles, la fameuse équipe de bons vivants, rieurs, taquineurs, loin de ces terres devenues trop douloureuses pour lui. S'amuser, retrouver la simplicité de la vie, sa jovialité. Retourner aux sources de ce qu'ils étaient.

Avez vous retrouvé le propriétaire ?

Non, personne. Le cheval était juste la, apeuré.

Faites faire des recherches autour d'Uzès, aux alentours du domaines de Domazon, et vite !

Les ordres sont donnés, les gardes se déploient en plusieurs groupes qui se séparent pour fouiller les alentours.

Mev, seule dans son bureau ne parvient plus à se concentrer. Ses pensées s'envolent bien loin en arrière, à cette période où elle a fait la connaissance du couple le plus mythique du Languedoc, a ses soirées partagées en leur compagnie, à rire comme jamais, à tirer des plans sur la comète, à ses jours de colère, partagés aussi. Leurs idéaux se rejoignaient, et les joies, les déceptions, les colères prenaient souvent sens ensemble.

L'angoisse faisait naitre au creux de son estomac cette boule qui le fait gargouiller, sans que vous ayez faim, bien au contraire.

L'attente la plus longue de sa vie commence alors, une angoisse interminable.


[hrp]post croisé avec Estuardo[/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 15:00

--admirateur_secret a écrit:L'homme se promenait à l'orée du bois juste avant Uzès. Il faisait beau ce matin-là malgré la fraicheur de l'hiver et il avait décidé de se dégourdir les jambes pour être en forme.

Au croisement d'un arbre, il vit quelqu'un allongé par terre inerte et un homme qui criai à l'aide à côté du corps. Il compris vite que quelque chose n'allait pas.

Il pressa donc le pas pour arriver aux côtés de l'homme qui criait et se figea d'un coup lorsqu'il aperçut le corps sans vie du baron de Domazon. Son visage se décomposa en deux secondes chrono et son corps commença à trembler involontairement.

Il n'en croyait pas ses yeux... cet homme il l'avait connu de nom et l'avait toujours admiré pour sa grande humilité, sa capacité exemplaire à calmer les conflits les plus tenaces dans le calme le plus total, sa volonté de se battre pour ses idées tout en ne cherchant pas de reconnaissance, son absence de rancune totale quelque soit la situation... il savait même  demander pardon en cas de conflit même s'il n'était pas coupable en essayant d'enterrer toujours le premier la hache de guerre... un grand homme oui.

Ses pensées s'envolèrent vers cet homme et il sentit une larme couler sur sa joue. Il fit, comme tout bon Aristotélicien, un signe pieu de respect devant son idole qu'il admirait en secret. Le Languedoc venait de perdre un grand homme, un grand maitre qui avait su, par ses différents actes, enseigner une grande sagesse à beaucoup de personnes... il baissa donc la tête en signe de respect et d'adieu... oui... adieu monsieur le professeur....

Il se tenait figé pas loin de la scène ne pouvant faire le moindre geste tétanisé par sa découverte puis s'approcha de manière un peu hésitante du sire qui criait à l'aide.


Bon...bon... bonjorn messer. Le ... le... baron... il est... vous croyez qu'il est.... mort ?

Question stupide se disait-il en lui-même quelques secondes après l'avoir posée en voyant bien tout le sang qui s'était échappé de sa tête. Avec l'émotion il en perdait ses mots et sa réflexion.

Il faut... il faut... l'emmener en ville.... enfin... à son domaine.... heu... quelque part en tout cas... on ne peut pas le laisser ici... que peut-on faire messer ?

Il resta là le regard vide et grave. Il se tût laissant place à un silence de mort pour attendre la réponse de celui qui était penché sur le corps et qu'il ne connaissait pas...


Dernière édition par Absynthe le Dim 9 Fév - 17:38, édité 1 fois
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 15:01

--Skip_lo_casalier__ a écrit:En route pour Bordeaux, dans une grange entre Sainte-Illinda et Bazas, Skip se reposait en tenant son épouse dans ses bras, recouvert de paille jusqu'à la taille. Son sommeil est lourd et réparateur, mais pas sans rêve. Skip est un des rares qui soit, dans son sommeil, presque en permanence dans ce qu'on nomme les limbes. La raison en est bien simple, quoi que surement invraisemblable: il est atteint d'un mal peu connu à l'époque, le syndrome de l'Ombre. Un dédoublement de personnalité qui lui permet d'avoir deux personnalités complètement et foncièrement différentes dans un seul et même corps. Quand il dort, les deux personnalités se rencontre dans un lieu neutre: les limbes.

Dans les limbes, on devient donc sensible au monde des morts. Pour l'avoir visité à quelques reprises, Skip sait reconnaître bien des choses dans ce domaine, pourtant, il est toujours revenu à lui. Aujourd'hui, l'âme qu'il "perçoit" n'est pas la sienne. En fait, il ne voit rien, n'entend rien, n'a même pas une vague idée de la provenance, mais il sait que quelqu'un, ou quelque chose, pense très fort à lui.

Il se réveille brusquement, en sueur et haletant. Comme s'il venait de parcourir, à pied, en courant, la distance entre Narbonne et Bazas en une seconde.

Il peine un instant avant de reprendre son souffle et un large frisson lui parcours l'échine. Quelqu'un, un ami, vient de mourir. Il en est parfaitement persuadé!



[hrp]Au revoir JD Kelak! J'ai eu du plaisir à jouer avec toi! Prend soin de toi! Je n'oublirai jamais le Bon Kelak bedonnant! Une pur joie de lire tes RP décalé et détraqué! Merci d'avoir passé ce temps avec nous.

Bon vent mec![/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 15:01

--Absynthe_de_Mende a écrit:Parfois le vie nous prend par surprise...
Parfois le mort vous rattrape...



Une chute c'est toujours douloureux, même si on finit forcément par s'en relever. En outre les chutes à répétition finissent par nous rendre plus fort. On se blinde et on finit par ne plus vraiment sentir les coups.

Pourtant, il arrive de traverser des temps de vie ou le bonheur est tel, qu'il semble éternel. Des périodes périodes si douces que l'on frôle les nuages dans des horizons de délices... Et quand on tombe du septième ciel, la chute peur être fatale....



humm.... Kelak.... murmurait la jeune Absynthe au réveil, comme tous les matins depuis quelques semaines.

Occupée à sa toilette matinal elle rêvassait au fou rire de la veille et de l'avant veille... Elle se demandait sur quel sentier il allait se promener aujourd'hui, si une nouvelle foi un écureuil, un arque en ciel ou un reflet dans l'eau allait les réjouir....

Il y a maintenant un mois, Kelak était passé à l'improviste à Mende.... Disciple et Mentor se trouvaient tous les deux dans la même situation de détresse profonde. D'une absence de goût pour la vie... Pourtant ensemble la joie était toujours de mise. C'est ainsi que l'homme en exile kidnappa sa plus fidèle admiratrice pour un voyage sans destination précise...


Une vie d’insouciance, voilà à quoi ressemblait la vie de Kelak et d'Absynthe ses dernières semaines. Une vie de rire et de jeu ... Enfermés dans une bulle ou l'un comme l'autre avaient décider de ne plus penser ou parler ni du passé, ni de l'avenir... De se concentrer sur le présent, et sur le faite de se faire du bien....

Sans débordement outrageant, Juste comme deux enfants, complices, tendres, sincères, toujours jovials et provocants. Voilà les couleurs qu'avait pris leur amitié et leur vie ses derniers jours. Rien d'autre que des rayons de claire de lune et les vas et vient des vagues sur la plage.

Tant et si bien qu'une lueur d'espoir se dessinait à l’horizon .... comme ça... sans crier gare elle avait reçu une divine lettre qu'elle ne cessait de lire et de relire...


[rp]

Expéditeur : Kelak
Date d'envoi : 06/02/1462 - 09:20:22
Titre : Alexandrie oh oui !!!!!!!
Abby, ma disciple, mon amie, ma renaissance,

Ce n’est pas dans mes habitudes, mais vu ton petit cœur d’artichaut, je vais commencer par la fin, tu as eu ton lot d’émotion et de courrier peu joyeux ces temps ci… bref je souhaite poursuivre ce voyage avec toi et encore longtemps. Et Alexandrie me semble une excellente idée.

Voici plusieurs jours que je suis dans le déni et la fuite du bonheur et pourtant, en ouvrant un peu les yeux je me suis rendu compte que voici de nombreux jours que chaque jours grâce à toi je souris, grâce à toi je ris… grâce à toi je revis. Je suis las de cette culpabilité, je n’ai rien fait de mal, alors je veux juste profiter de ta présence, en tout bien tout honneur… et peut être pas que.

Ton sourire me réchauffe le cœur, tes rires égaies mes journées… et il est inutile de le nier tes courbes pimentent mes nuits…

Enfin voilà Abby, si tu veux encore de moi comme mentor, comme ami, comme compagnon de route, je veux être celui là, j’espère que je pourrais rivaliser avec Saru ou Rostang, je n’ai pas de voile, pas de mat, juste moi mais désormais je suis tout à toi.

Merci de m’avoir rendu gout à la vie, à très très vite ma disciple vénérée

Tu me manques déjà

Ton mentor [/rp]


Voilà ..... voilà le point à partir duquel elle n'arrivait plus "à ne plus regarder vers l'avenir....." .....
Voilà comment le cœur d'une jeune fille admirative finit définitivement par se tinter de rouge ....

Pourtant parlé d'avenir les obligèrent à sortir de leur bulle et à apercevoir les nuages sombres que tous deux avaient laissé en Languedoc... Parler d'avenir même s'il ne s'agissait que d'échanges à propos les propriétaires de bateaux, les amenaient à se demander ce qu'il adviendrait de leur si grande complicité une foi rentré en terre connu.

Ils avaient choisit de prendre du recule... se séparer juste quelques temps pour mieux se retrouver. Attendre de laisser retomber la pression avant d'ouvrir la cocotte...

Voilà comment naïvement la jeune brunette rêvait encore... bien loin d'imaginer qu'elle drame se jouait au même instant pour le mentor à qui elle vouait une total dévotion...




[hrp]
Rah là là que c'est dur.... oui je savais la fin imminente... l'idée était de jouer un "carpe diem" joyeux et léger pour une fin de vie de Kelak. à l'image de la vie du personnage.
Mais rah là là que c'est dur...

Mon cher JD Kelak, je te remercie de tous les merveilleux moments passé à jouer ensemble. ça a été un plaisir de t'accompagner dans ce dernier RP.
Le choix de rire quand on sait que la fin est proche... voilà un nouveau point qui s'ajoute à mon admiration.

Je vais m'occuper de transférer le RP sur le forum de JD Kelak.

Donc Aby est à Sarlat.... Est ce qu'un JD dont le perso est présent sur les lieux du drame, et qui savait qu'Aby voyageait avec Kelak pourrait prendre sa plume pour la prévenir .... JD Mev au hasard Laughing
[/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 15:17

Bentich a écrit:Les journées se suivent mais se ressemblent rarement, et cet adage collait bien a ce jour de février, Le Baron ne savait pas encore qu'il serait funeste pour une personne avec qui il avait souvent batailler, mais gentillement, sans jamais en venir au mains.

Ainsi donc la matinée avait commencé par les préparatifs de la petite fête que Zephie avait organisée avec Misslinoa, la douanière de Mende qui avait sympathisé avec la blondinette. Mais qui pouvait résister aux regards bleu azur et à la chevelure ressemblant à un champ de blé. Personne ne vérité.

Occupé donc à ses préparatifs, un courrier arriva chez les Saint Didier. Courrier qui bien évidement personne ne veux ouvrir, mais encore faut il savoir le contenu, et pour le connaitre il faut l'ouvrir. Et c'est pas après qu'on regrette de l'avoir ouvert. Nestor apporta donc cette missive. Le Prevot laissa ce qu'il faisait, pour en prendre connaissance. au fur et à mesure de la lecture son visage devint blême et sans pour voir le contrôler, ses yeux devinrent humides. C'est dans ces moments la qu'on se dit qu'une personne si elle était la, aurait les mots pour le consoler.

Pas que les deux hommes s'aimaient au contraire, mais se respectaient pour leurs travail. Les clins d'oeil pour astiquer le Baron. Ben se rappela les meilleurs moments. L’installation d'un siège permanent dans la salle de doléances, avec une énorme roue de fromage et des tonneaux de bière d'abbaye. Et oui le porte parole de l’époque lui avait fait cet honneur.

Il y eut bien d'autres aventures, l'arrivée nu pieds à la cérémonies d’allégeance, ou une autre fois, le couple le plus fou du Comté étaient venu carrément drogués par des herbes. Une fois même me baron bedonnant avait suivit Ben pour les comtales.

Tout ses souvenirs rendirent le sourire à Ben et il se dit qu'il fallait continuer à vivre et surtout ne rien laisser paraitre à Zephie. Il fallait que cette journée soit la plus belle pour sa fille. Il s'occuperait de ça discrètement un peu plus tard.

Place à la fête et il était sur que c’était ce que voudrait Kelak et si il pouvait il serait la aussi a rire de cette état de chose.


Salut a toi JD Kelak, merci pour le bons moments et je sais que la décision a du être difficile.
Continue à prendre la vie comme tu la prenais.
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 17:32

--Ariana_anthea. a écrit:Blottie contre l'objet de toutes ses passions, elle dort d'un sommeil pour ainsi dire sans rêve.

Il y a quelques jours, elle lui a avoué prendre une drogue, du pavot, afin d'oublier les douleurs qu'elle ressent dans ses jambes et ce, jour après jour.
Si elle les supportait tant bien que mal lorsqu'elle ne faisait aucun effort, il en est bien autrement depuis qu'elle a entrepris de faire quelques pas chaque jour afin de montrer une autre image d'elle à son fils dernier né.

Ainsi, la voici dépendante d'un poison aussi bénéfique qu'il est sournois, malgré cela, il a été convenu qu'elle n'en prendrait qu'en dernier recours, puisque son époux lui proposerait une autre essence en remplacement de celle-ci.

Ainsi fut fait ! Et depuis lors, les sommeils sont doux et reposants...sauf ce jour.

Elle est tirée du monde de bien être qui l'entoure par des soubresauts et quelque chose d'autre. Elle ouvre les yeux, se redresse afin de voir ce qu'il arrive et par la même les découvrant de la paille qui leur servait de couverture. Dormir ainsi, dans des granges, leur était devenu habituel depuis leur dernier voyage et la découverte d'auberges plus répugnantes les unes que les autres. Depuis, elle préférait la paille et la chaleur de leurs chevaux, aux puces, cafards et autres membres de cette espèce animale.

Il halète et est en sueur. Elle laisse sa main aller toucher sa joue, le regardant avec inquiétude.


Que t'arrive-t-il mon Ange ? Ça ne va pas ?


La réponse arrive bien vite...

La Mort... Elle m'a soufflé qu'un drame était survenue! Un ami est mort aujourd'hui...


Skip fronce les sourcils et tremble encore sous les frissons qui le traverse.

Elle le voit qui tremble, et elle ne doute pas qu'il ait raison....Elle l'entoure de ses bras, comme pour le protéger de la vilaine vision qu'il semble avoir eu, puis posant sa tête contre son épaule...

Dès que le soleil sera levé, juste avant de reprendre la route, nous irons prier pour lui...Il est important qu'il soit accueilli près du Très-Haut...


Elle ferme les yeux, inquiète à nouveau de découvrir celui qui a pu les quitter.



[hrp]JD Kelak, je t'ai déjà dit que tu nous manquerais, mais je le redis Very Happy
Merci de la bonne humeur que tu as très souvent mise sur cette gargote grâce à ton Kelak, merci de ton fair play, de ton écoute, et de ta gentillesse.

Post écrit à quatre mains avec le JD Skip.
[/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 18:40

--Sylven. a écrit:Il était là, le cul posé sur un tronc, un parchemin froissé entre les mains. C'était un jour sans, un jour triste et gris comme bien d'autres. Celui-là pourtant semblait lui faire porter un trop lourd fardeau sur les épaules. Sylven contemplait le sol. A ses pieds, les larmes qui coulaient de ses joues se mélangeaient doucement à la pluie.
La nouvelle était tombée, brutale et sans appel. Quelques mots couchés sur le velin qui vous déchirent le coeur en un instant. Là souvent, le regard hébété se perd au loin avant de revenir chaque fois s'imprégner de ces lignes qui font souffrir. L'idée alors, fait doucement son chemin jusqu'à ce que la tristesse finisse par tout envahir, tout dévaster. C'est à ce moment là que les larmes viennent, comme si elles avaient pour but d'éteindre le feu de la douleur.
Quelques maheureuses larmes pour tant de malheur, cela suffirait il ? Sans doute que non, il en faudrait bien d'autres encore avant d'apaiser ce tourment. Il en faudrait bien d'autres, de joie cette fois, pour reformer l'équilibre.
Et de celles-là Kelak en avait généré des milliers par ses frasques et sa bonne humeur. C'est d'ailleurs ainsi que Sylven l'avait connu, bedonnant et hilare derrière son comptoir. Combien de gens avait il fait pleurer de joie, combien d'entre eux grâce à lui, étaient repartis de Lodève en laissant derrière eux une partie de leur peine ? Peu importe à dire vrai, une seule aurait suffit à dire combien il était quelqu'un de bien.

Sylven ne voulut pas se remémorer les heureux souvenirs passés en sa compagnie. Non, pas encore, pas déjà. Ceux-là, il les gardait pour plus tard, lorsqu'il serait enfin temps de penser à sa cruelle absence. Pour l'heure, relevant enfin la tête, il se prenait à rêver en regardant la pluie tomber, s'imaginant qu'arrivé là haut, Kelak y retrouvait ses amis perdus et que tout heureux de ses retrouvailles, il les faisait pleurer de rire. Une larme de joie pour une goutte de pluie. A regarder ce qui tombait du ciel, Kelak était déjà à l'oeuvre.
Se levant pour aller rejoindre sa belle et partager leur peine, il dit tout haut ce qu'il pensait tout bas.


Z'ont pas fini de se marrer là haut !

[hrp]Tu nous manques déjà.
Bon vent JD Kelak, ici comme ailleurs. [/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 20:01

Socrate86 a écrit:Le vide ! Rien que le vide , tous tombaient les un après les autres .
Encore un ami qui disparaissait sont tour viendrait aussi , il le sentait .


On ce reverra mon ami ! Dit il en levant les yeux au ciel.
A bientôt!

[hrp]Merci a toi le Ljd Kelak et tu sais pas ? tu nous manque comme c est pas permis
[/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 23:47

Castelreng a écrit:Si on lui avait appris... cette triste nouvelle

Peiné à n'en point douté il aurait été. Devant un verre il se serait mis et aurait repensé aux moments qu'il avait pu passer avec bedonnant. Les rigolades lorsque, ensemble, ils étaient au conseil. les moments qu'ils avaient pu passer ensemble en taverne à l'époque des fameux FBI. Et , portant son verre à ses lèvres, de re-songer tout ce à quoi Kelak avait oeuvré dans l'ombre. Toutes ses animations et sans doute en oublierait-il.

Il penserait sans nul doute aucun à Poucinette, se demandant bien des choses...

Si on lui avait appris cette triste nouvelle .... il en aurait été fort peiné....

Or, dans le bureau de la mairie ou celui de la caserne, il était loin, bien loin de s'imaginer que son ami Kelak n'était plus. Qu'il était allé rejoindre le Très Haut. Entre deux calcul pour clore l'enveloppe hebdomadaire ou à rédiger le planning de la semaine, avec une hâte, une seule. Celle de rejoindre son épouse qui ne tarderait plus à donner naissance à leur premier enfant.

Si on l'avait mis au courant de cette dramatique nouvelle, il n'aurait pas eu le cœur à l'ouvrage et serait resté chez lui à évoquer cet ami qui manquerait....


[hrp]Bon retour à la vie LJ Kelak ! Ton bedonnant nous manquera ![/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Sam 8 Fév - 23:48

Rhadia. a écrit:Rhadia s'interrogeait de savoir où Sylven avait encore bien pu disparaître lorsqu'elle l'aperçut au pied d'un arbre se levant d'un seul coup. Le rejoignant bien vite, elle constata de suite à travers son visage fermé que quelque chose de grave venait d'arriver. Apercevant le vélin dans sa main, son cœur s'accéléra dans sa poitrine. Se saisissant du parchemin froissé elle se mit à le lire.

Certains mots n'étaient guère lisibles victimes peut-être de larmes ou bien de gouttes de pluie mais le pire se lisait. Son cœur se serra en découvrant le contenu du courrier. Que dire face à une telle annonce ? il n'y avait rien à dire, aucun mot réconfortant ne pouvait se prononcer. Il n'y avait qu'une grande tristesse qui vous prend sans crier gare et ne vous lâchera pas avant longtemps.

Elle perdait un ami, un joyeux luron dont la joie de vivre contaminait tout ceux qui l'entouraient, celui qui voyait la vie telle qu'elle la rêvait. Elle mesurait toute la peine qui s'emparait d'elle, la même que celle que Sylven devait ressentir en l'instant. Elle le prit dans ses bras et le serra fort, fermant les yeux pour tenter d'oublier la triste réalité de l'instant. Elle ne sait combien de temps, ils restèrent ainsi à tenter de se réconforter face à la douleur.


[hrp]Que dire... si ce n'est que je te souhaite le meilleur Ljd Kelak, prends soin de toi
Sache que tu nous manqueras et que tu nous manques déjà...[/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 10:09

Estuardo a écrit:Des pas qui approchent. Combien de temps était-il resté lá, simplement á murmurer dans une constante et rythmique répétition la seule prière qu'il connaissait, Estuardo n'aurait su le dire. Assez de temps, en tout cas, pour être touché par la tragédie de la mort. C'était, en peu de mois, la deuxième mort d'un inconnu qu'il vivait. C'est étrange, toujours, cette sensation universelle qui vous emplit le cœur quand une âme quitte la Terre pour rejoindre le Très-Haut. D'autant plus quand cette âme reste inconnue. Il se demandait qui était cet homme dont il tenait la tête entre les mains. Était-il languedocien? Avait-il une femme, des enfants? Des amis au pays? Avait-il était heureux, était-il heureux, maintenant, lá-haut? Venait-t-il de rejoindre des êtres qui lui étaient chers? Combien de tristesse allait-t-il laisser dans le monde? La vie d'un homme, au final, se résume au nombre de personnes qui le pleurent quand il meurt, et aux nombres de gens qui rient en se souvenant de lui. Ce rire étrange, ce sourire entremêlé de larmes, ce partage entre le tragique et le divin, entre le désespoir de l'avoir perdu, et la joie de l'avoir connu. Pleurer sa mort au même temps qu'on festoie sa vie...

Des pas qui approchent. Estuardo ne lève pas la tête aussitôt. Il devine qu'il á été entendu, mais son regard reste suspendu au dernier sourire sur les lèvres. Au moins est-il partit en souriant, se dit-il. Parce que, sous le sang, c'est une expression de bien-être, de joie, de libération, qu'on lit. L'Aragonais a soudain envie de rire. Juste de rire. De partager cette joie. Pour peu, on pourrait croire que l'homme est vivant, en pleine santé, et qu'il vient de raconter une rencontre onirique avec un petit lutin des bois. Parce que c'est comme ça qu'il sourit, cet inconnu, ce visage entre ses mains.

Sa prière s'interrompt quand on l'apostrophe. Il lève la tête et aperçoit un jeune homme, blême, bégayer. Il apprends l'identité du cadavre qui repose devant lui, mais ne bouge pas. Il sourit au jeune homme. Faut bien sourire.


- Yé... oui, lé baron n'est plus. Ici, en tout cas. Mais... mais yé suis sûr qué lé Très-Haut lé garde á ses côtés, et qu'il est heureux. Lá-bas. Regarde comment il sourit...

Estuardo enlève sa sacoche qu'il met sous la tête de l'homme, en ôtant ses mains de cet endroit. Comme s'il dormait, et qu'il ne fallait le mettre á l'aise. Comme si le cadavre avait encore quelque chose á faire de la position de sa tête. Comme si...

Il se relève, regarde autour de lui. Ils sont seuls, apparemment. Il regarde le jeune homme.


- Oui, il faut qu'on l’emmène quelque part. En ville, ou á son domaine. Tou sais ou il habite... habitait? Tou sais si quelqu'un l'attendais?

Il regarde le corps, il regarde le jeune homme. Il fait un rapide calcul. La ville n'est pas proche, et tous deux sont á pieds. Il ne pourront pas l'emmener, tous seuls.

- Il faudrait prévenir quelqu'un... qu'on vienne nous aid...

Mais ce n'était pas nécessaire. Des voix commençaient á s'entendre, s'approchaient lentement. Au loin, deux silhouettes se distinguent des arbres. Leurs armures reflètent le soleil. Estuardo sait qu'il n'a pas besoin de les appeler, ils approchent. Ils les remarquent et accélèrent le pas. Ils n'ont pas le temps de saluer, ils aperçoivent le cadavre, et semblent, eux-aussi reconnaître les armes qui l'habillent, ces armes qu'Estuardo ne connait pas.
Quelques mots rapides sont échangés. Mais pas grande chose. Un silence respectueux et solennelle envahit les quatre hommes. Bientôt, ils se mettent d'accord, d'une manière presque tacite. Estuardo regarde le jeune homme.


- Ramenons-lé chez lui

Les gardes commencent á soulever le cadavre, aidés d'Estuardo et sans doute du jeune homme. Bientôt, tous quatre, prennent chemin. L'aragonais les suit. Il ne sait pas oú c'est "chez lui"...
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 11:17

Duflan a écrit:
          [Une taverne dans le Languedoc]



Le bruit des chopes qui s’entrechoque n'est pas qu'un bruit parmi tant d'autres, il est aussi le symbole de la camaraderie, de la fête de ce moment où on se lâche, on se laisse paraitre , trop peut être certains soirs, mais qu'importe.
La simplicité du geste symbolise la fraternité, ce sentiment si souvent oublié, il est plus aisé de montrer sa brutalité que son amour, la gentillesse passe pour de la faiblesse.

ET puis gros plan rapproché sur une petite tablé où des hommes banals boivent plus que de raison, au milieu se trouve un gros bonhomme tout juste arrivé dans le Languedoc, Duflan un homme fier de sa banalité


Dites savez pourquoi le roy l'es borgne ? Hein ? ben c'est pour point voir qu'on est à moitié dans la merde té ! ah ahhh allez santouille !

Il aime rire à ses propres blagues, au moins il est sûr de les comprendre

Et la différence entre un douanier et une poule ? hein ? Ben au moins la poule, elle pond des œufs...ah...ah je l'aime ben celle là, dites l'es à qui de payer sa tournée ?

Les tournées se succéderont et Duflan apprendra la mort d'un dénommé Kelak tombé de cheval ! L'homme semble inspiré le respect

Ben écoutez, je le connait point, je crois l'avoir croisé une fois, mais je va boire un coup à sa santé, parce que m'avez l'air d'un brave gas ce type là, pis devez avoir un bon coup de fourchette, et moy je dis qu'un gas qui manges ben, ben peut être qu'un bon gas !
D'ailleurs té l'aurais mieux fait d' être autour d'une bonne table ce jour là, que de monter sur une bourrique, surtout si c'est une bourrique à quatre pattes té !
Allez santé au KELAK et qui finisse point tous les tonneaux avant que je monte !


[hrp]Voilà, pas eût le temps de te connaitre, mais bon au vu de ce que j'ai entendu., j'ai pondu ça ![/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 12:15

--Boulga_ a écrit:Boulga était à des milliers de lieues du Lengadoc et les nouvelles lui en venaient par bribes, par ses gens restés dans les Baronnies du senher Salvaire et par ses amis lengadociens ou voyageurs.
C'est ainsi qu'elle sut que Kelak s'en allait visiter le Très Haut.


Pardine ! Et sa chausse, que je ne lui ai totjorn pas rendue !

Car oui, c'était un matin d'été, en passant près d'un auberge avant d'aller voir la noblesse prêter allégeance au nouveau coms, que Boulga avait reçu une chausse volante dans la figure... et qu'elle l'avait gardée. Et le senher Kelak était arrivé aux Allégeances avec un pied nu.
Ce devait être à l'époque où elle était conseillère comtale, bien avant qu'elle ne prenne goût aux quêtes, quand la toute première campagne de fouilles avait commencé et que le coms Actarius offrait à ses vassaux les cailloux déterrés par ses gens autour des églises du Lengadoc.
L'époque aussi où pour ses toutes premières joutes, le senher Kelak avait fait vider les étriers à Charlemagne Von Frayner, bien avant que celui-ci ne devienne Grand Chambellan.

Remontant encore plus loin ses souvenirs, elle se rappela son arrivée en Lengadoc avec le senher Salvaire et la première farce à laquelle elle avait assisté, sous le règne du coms Adrien Desage. Elle n'y avait rien compris, ne connaissant pas encore assez le Lengadoc, mais au troisième acte, elle avait beaucoup ri.

Beaucoup plus tard, pendant la guerre civile, à la fin du règne de feu Eusaias, la politique les avait séparés momentanément, car l'amitié ne signifie pas la convergence d'idées ni d'actes.

La dernière fois qu'elle l'avait vu, c'était à la fin de l'été, avant qu'elle ne reparte pour la seconde fois, en Quête de l'Abaque et du Trésor des Spéculos - comme disait une certaine dona Basque. Il lui avait dit détester la mer à cause de la trop grande quantité d'eau, là où elle exerçait une fascination certaine sur Boulga.

La demoiselle lâcha le timon quelques instants et souhaita des vents favorables à son ami pour sa grande Traversée.

[hrp]+++[/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 12:17

--Intendant_de_montmoirac a écrit:Rompre la monotonie...


Le château de Montmoirac, réputé pour la joie et le dynamisme de ses propriétaires était devenu bien calme depuis quelques mois. Les réceptions avait cessé, les Maîtres s'isolaient...Puis la Baronne était partie ... Et enfin le Baron avait décider de partir seul en pèlerinage...

L'intendant ne l'avait pas laissé partir seul sur les routes de gaieté de cœur. Un homme dépressif va vite à faire une bêtise. Mais que pouvait-il faire de plus qu'assurer docilement la bonne tenue du château et de veiller à la sécurité et à la santé des enfants.
Aussi le vieille intendant fut rassuré d'apprendre que le Maître avait rejoins à Mende des amis qui l'accompagnerait pour ce voyage.


C'était un matin ordinaire. Le ciel n'était ni sombre ni particulièrement dégagé. Les instructions pour la journée avait été donné aux domestiques. Quand des gardes Comtale se firent annoncer.


    Mestre intendant, Un cheval aux couleurs de Domazon à été retrouvé sans son propriétaire...
    Sa grandeur, notre Comtesse Meval de Vampérià a ordonner des recherches qui sont en cours.


Grand Dieu quel tragédie s'annonce ici... Mais peut être n'est-ce rien....

Bertha, emmenez donc les enfants en balade, il ne faut pas qu'ils soient au milieu de cette agitation si ...... enfin éloignez les....

Qu'on face venir un médecin au cas où... et qu'on prépare sa chambre...


Le vieille intendant donnait les indications sans trop savoir quoi penser de tout ça...

Il regardait le visage inquiet de la maisonnée autour de lui et en bon chef sourit et ajouta...


Allons ne faite pas de tel tête !.....

Vous connaissez notre maître.... Un fût bien remplie à la croisé des chemins.... ou une jeune femme à la gorge généreuse et aux cheveux d'or auront suffit à lui faire oublié d'attacher son cheval....

La seule chose certaine c'est qu'il sera bientôt là....

Reprenez votre travail....


l'intendant resta pour sa par sur le parvis du châteaux à guetter les mouvements à l’horizon...

Dieu tout puissant faite que Kelak soit en ce moment même à se vautrer dans ses travers....
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 13:07

--admirateur_secret a écrit:
- Oui, il faut qu'on l’emmène quelque part. En ville, ou á son domaine. Tou sais ou il habite... habitait? Tou sais si quelqu'un l'attendais?

Le visage sombre, l'homme était à côté d'Estuardo regardant le corps sans vie de Kelak. Il hocha la tête à sa question.

Je ne sais pas si il était attendu mais je sais qu'il habitait le château de Montmoirac. Ce n'est pas loin de la ville d'Uzès je crois.

Il se retourna pour apercevoir des gardes qui s'approchaient.

- Ramenons-lé chez lui

D"un signe de tête tacite, l'homme aida donc Estuardo et les gardes a soulever le corps et ils se mirent en route en direction du château.

[Château de Montmoirac]

Arrivés au château, les quatre hommes avançaient la mine grave en transportant le corps du baron. Il arrivaient à la porte principale et s'annoncèrent en demandant à voir l'intendant du domaine.
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 13:08

--Intendant_de_montmoirac a écrit:Avec stupeur, l’intendant vit arriver une escorte de deux gardes et deux hommes inconnus à Montmoirac porté difficilement la lourde carrure pleine d’année de bon festin et de bon vin….

Il sera ses poings pour rester maître de ses émotions…. Fort heureusement le médecin était sur les lieux et attendait en compagnie de l’intendant…

L'intendant se rapprocha pour reconnaître le corps de Kelak ... Une mine d’effroi.... puis un signe de tête acquiesçant...


C'est bien le seigneur de Montmoirac..

Merci pour votre bienveillance messieurs... On va vous conduire à sa chambre si vous voulez bien....

Pitance et breuvage vous serons servit pour votre peine....



Le corps de Kelak fut allongé sur son lit sous le regard de stupeur des quelques domestiques présents...

En silence l'intendant fit signe au médecin de faire son oeuvre...

l'homme science s'avança et de manière consciencieuse se mit à vérifier l'haleine du Baron. Le médecin qui le connaissait bien fronça les sourcils


    Voilà qui est fort inquiétant.... Je ne sens aucun vapeur d'alcool !...


En entendant cette horrible nouvelle l'intendant mis sa main sur sa bouche avec effroi...

Pas d'alcool..du tout ?.... êtes vous bien sur de ce que vous dites ....
    Je confirme monsieur l'intendant..... cet homme est sobre ...

Grand dieu c'est un tragédie !!.... personne ne doit le savoir !...

Le médecin continua quelques manipulations. Dans le but de le stimuler, Il plaça dans la main de Kelak un sac en cuire très fin et garnit de farine...rond, doux, lourd, charnu.... Mais Kelak n'eut aucune réaction non plus...

Le médecin soupira soupira ....


    Mestre intendant il y a pire....

    Voyez vous même.... aucune réaction à la mamelle...

    Mestre.....
    lâchant un profond soupire Je crois que je ne peux plus rien faire pour le baron...


L'intendant baisse les yeux et soupire.....

Bien... qu'on fasse venir le croque-mort.... il nous faut être sur avant de mettre le drapeau en berne...


Dernière édition par Absynthe le Dim 9 Fév - 13:58, édité 1 fois
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 13:52

--Croque_mort_ a écrit:Un homme petit et trapu fit son entré dans le domaine de Montmoirac... l'homme boitait, sans doute comme tout les croque mort. Il faut dire que lors de leur instruction les apprentis Croque-mort s’entraînaient les un sur les autres.... vous ne voyez pas ?....bah vous allez comprendre...


il se fit annoncé et fut conduit dans la chambre du baron...
Il jeta un regard espiègle sur le baron...

Il parlait d'un voix nasillarde et désagréable...


Mouai... en effet...l'a pas l'air bien vif votre bougre...

Sous le regard agacé de l'intendant qui d'un signe de main lui lui ordonnait de se presser, le Croque mort vient se placer au pied du lit.

Dans un rituel précis et concentré, il se frotta vigoureusement les mains avant d'empoigner la botte droite d'un geste brusque et de tirer dessus dans geste brusque...

Arg....grrmppffff...scregneugneu

La botte finit par céder en propulsant la petite silhouette bouffit et mal odorante le postérieur sur le sol...

Il se releva en ronchonnant et vint se pencher au dessus du pied dénudé... Il retroussa son petit nez de fouine pour annoncer...


Hum.... du 35 ans d'age je dirais !

Il retira le bas noircit et humide de macération sans grande précaution... Pauvre Kelak... s'il avait su qu'il se ferait un jour déshabiller par un homme !!!

Le boursouflé se mit alors à genoux au pied du lit, ouvrit grand la bouche, prit son élan et vint mordre avec vigueur le gros orteil du Baron.... Il insista quelques instants avant de se relever constatant l’immobilité du baron.

Il regarda l'intendant en faisant nom de la tête en grimaçant....

Le vieille homme le pressa alors de vérifier encore...

Dans le même rituelle, le Croque mort, à nouveau se frotta les main avec vigueur ... s’acharnât sur la botte... finit sur les fesses.... confirma le 35 ans d'âge... Et croqua avec énergie le gros orteil Gauche...


Non monsieur... il n'y a rien....

Je suis certifie que cet homme est bien mort...
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 15:46

Meval a écrit:Mev avait été prévenue que le corps, sans vie, de Kelak avait été retrouvé aux alentours d'Uzès, et ramené au domaine de Domazan. Sans attendre, et sans même prendre le temps de fermer la porte derrière elle, elle s'était précipitée en direction de la demeure de ses amis. Les parchemins, posés sur le bureau s'étaient envolés à son passage. Qu'importe ! La pagaille alors visible dans la pièce symbolisait la pagaille de son esprit à ce moment là.

Poings et dents serrés, elle avait fait le chemin sans prononcer un mot.

Impensable ! Impossible !

Tout cela n'était qu'un vilain cauchemar duquel elle allait se réveiller, et la vie reprendrait son cours, les jours tristes, ou plus joyeux se succéderaient, elle organiserait ce voyage promis, et Kelak, auprès de ses amis, oublierait momentanément sa tristesse, le temps de se faire une raison et de reprendre gout à la vie, doucement, simplement.

Non, ce n'était pas possible !

C'est avec précipitation qu'elle franchit la porte de la demeure. L'air grave de Nestor et de Georgette en disait long, pas un mot d'échangé, juste des regards, tristes, perdus.

La blonde se précipite à l'étage, prend la direction de la chambre du couple d'où des bribes de paroles lui parviennent. Elle entre, s'approche du lit tout en interrogeant du regard le médicastre présent sur les lieux. Celui ci, d'un signe de tête, lui fait comprendre qu'il n'y a plus rien à faire.

Son pas ralentit, instinctivement. Ce qu'elle voit en premier de son ami, allongé là, est ce sourire qui illumine ce visage si blême déserté par les couleurs de la vie.

Elle s'agenouille à côté de la couche, glisse sa main dans celle, froide, de Kelak. Les larmes s'échappent de ses yeux sans qu'elle ne puisse les retenir. Elle porte de nouveau le regard vers son ami, lui sourit au travers des larmes, en lui murmurant ces quelques mots :


Kelak... Comment as tu pu nous jouer cette dernière farce ? Tu sembles en sourire... Je suis sûre que là où tu es, tu nous regardes, et en ris. J'espère que tu trouveras enfin cette paix que tu recherchais depuis de longs jours, de longs mois... Tu nous manqueras mon ami, tu va laisser un vide immense derrière toi, mais je sais que tu seras toujours présent, là, quelque part, à rire des bêtises de certains, à sourire à d'autres, veiller sur tes enfants et les gens que tu aimes.... Sois heureux mon ami....

La blonde se relève doucement, et vient déposer un tendre baiser sur le front de l'home qui semble dormir, en rêvant à de belles choses. Lentement, elle se retire de la chambre, va retrouver Nestor pour lui demander de quoi écrire.

La tâche n'est pas simple, quelques personnes à prévenir, une annonce à faire, peut être...


Lise, Mon amie, ma blonde,

C'est une plume triste qui vient aujourd'hui te trouver, où que tu sois dans ce royaume, à chercher quelques miches de pain pour contenter ton ventre gargouillant.

Je suis à cet instant auprès de ton époux.

Comment te dire, ma blonde, cette triste nouvelle dont tu prendras connaissance, seule, certainement assise sur une vieille souche en guise de siège ?

Rien n'est plus difficile à annoncer que cela....

Kelak, ton lapinou, notre bedonnant n'est plus. Un accident de cheval aurait, semble t il, eu raison de sa vie et de son destin. Il m'avait dit qu'il reprenait le chemin du Languedoc, il y sera parvenu. Son corps a été retrouvé aux alentours d'Uzès.

Ma blonde.... Il sourit... Comme si enfin, il avait trouvé la paix qu'il recherchait depuis si longtemps.

J'imagine, ici, la tristesse qui va t'envahir, même si vos chemins s'étaient séparés. Cet amour que vous vous portiez sera toujours malgré tout, même s'il est devenu différent au fil du temps.

Mon amie... Tu sais pouvoir compter sur moi si tu en ressens le besoin.

Mev


Mev reste là, interdite quelques instants, avant de prendre un nouveau parchemin.

Mon Tendre Blond,

C'est avec une grande tristesse que je rédige ces quelques lignes pour te demander de me rejoindre au domaine de Domazan.

Kelak, ton loyal et jovial vassal a eu un accident. Il n'est plus.

Le domaine est en deuil, mais malgré tout, un air espiègle flotte sur celui ci. Crois tu que notre bedonnant aurait été capable de nous jouer une nouvelle farce ? Et que, d'où il est, il s'en amuse ?

Mon blond... Ta présence ici m'est importante, j'espère que tu pourras te libérer.

Ta blonde, triste.
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 17:53

Zephie a écrit:[hrp]
je ne sais pas qui tu es rp.. alors je ne laisserais pas un mot rp..
ma blondinette n'a pas eu la chance de rencontrer ta poupée... trop jeune certainement.. mais oui du haut de ses 9 ans... 6 mois Hrp , j'ai entendue parler de toi.. Bonne continuation..
si tu décides de continuer

bonne vie irl...à toi .. parait que t'es un super joueur. [/hrp]
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 21:28

Lise_, incarné par Meval a écrit:C' est un cri déchirant qui retentit au milieu de nulle part.
Le temps se fige au diapason de son esprit, le froid tombe sur la campagne et envahit son coeur.
Les larmes ne coulent pas, elle n'en a pas le droit, ce sera sa pénitence pour cette vie gachée..otée dont elle portera toujours au fond d'elle la responsabilité.

En relevant les yeux de la plus douloureuse missive jamais lue, le visage de la blonde a changé.
Kelak mort...
La sentence implacable se répand lentement dans chaque parcelle de son corps et de son âme.
En scellant de la sorte le destin de Kelak, le Très Haut en aura scellé également un deuxième...le sien.

Par delà les désaccords, les incompréhensions, ils étaient toujours restés des ames soeurs, des nécessaires.
Aujourd' hui, il n'est plus, son rusé s'en est allé.
Peut être un jour aura t-elle la force de regarder vers le ciel à la recherche d'une étoile qui bien évidement scintillerait comme nulle autre pareille..mais pas aujourd'hui non .

Aujourd'hui Kelak n' est plus et Lise non plus, plus celle que l'on a connu, celle ci est morte aussi avec lui.

La main tremblante elle rédigea quelques mots a l' attention de son amie puis se dirigea sans ajouter un mot vers sa tente.

[rp]Mon amie,

j'ai tenté en lisant et relisant tes mots de me persuader que tout ceci n' était que le fruit de mon imagination, que le résultat de mes pensées coupables, mais non, il n'en est apparemment rien.

Je ne sais que dire, je ne sais même plus quoi ressentir, je ne sais même plus si je suis capable d'un tel acte.
Kelak parti...

Ma blonde pourquoi ?
Pourquoi est ce lui que le Très Haut a puni, dit moi ?
Il a toujours été le meilleur de nous deux, le plus aimant, le plus dévoué...le plus fort aussi.
Crois tu que cela soit par absence d' amour que nos routes se sont séparées? Non c'est tout le contraire, c'est par amour qu'il m'a laissé partir! Tout ceci est injuste !

La vie lui aurait sourit de nouveau, il ne pouvait en être autrement.

Quel gachis.

Je suis a ce jour bien trop éloignée du Languedoc pour être là a temps pour ses .... enfin et puis quand bien même j'ai perdu ce droit aussi depuis bien longtemps.
Mon amie, je t'en conjure, dit lui simplement que je l' ai aimé passionnément et qu'il m'aura offert une vie fabuleuse. Je doute de n'avoir jamais l' occasion de le lui redire, si sa place au Paradis lui est réservée, la mienne l'est en Enfer.

J'aurai une autre faveur a te demander, elle concerne les enfants.
Mes pas me porteront très prochainement en Languedoc mais d' ici là,
je t'en conjure prends soin d' Arthur et surtout de Luna et Amaël, les voilà de nouveau dans leur si jeune existence confrontés a la perte d'un de leur parents.

Merci d' avoir toujours été là, pour lui, pour moi, pour nous.

L.[/rp]

avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 21:28

--Absynthe_de_Mende a écrit:Le lendemain, soucieuse de n'avoir pas eu de message du Mentor informant qu'il était bien arrivé, elle tacha de se renseigner auprès des douanes.... En quelques missives envoyées...elle finit par recevoir l'une des plus douloureuse missive de sa vie...peut être même la plus douloureuse ....

Elle resta là, inerte, inexpressive.... Elle lu et relu le message sans arrivé vraiment à en comprendre le sens.... Le temps s’arrêtait autour d'elle... Tout devenait surdimensionné... le vent dans les arbres à l’extérieur, l'odeur acre de la cire du plancher...Et les battements de son cœur qui raisonnaient jusqu'à ses oreilles... plus fort...plus fort...plus fort...

Puis l'émotion pris possession de son corps et tremblante, elle laissa jaillir ses larmes et tomba à genoux sanglotant... Elle se recroquevilla sur elle même, sans force, et pleura à chaudes larmes... une heure...deux heures...ou peut être était-ce 5 minutes.. Le temps n'avait plus de prise...

Comment était-ce possible ?... Comment la vie pouvait-elle se passer de Kelak ?... Comment sa vie pouvait-elle se passer de son Mentor ?

Elle repensa à leur rencontre lors du concours de Misse ou déjà elle fut intriguée par ce juge qui sortait du lot... Elle se souvint soudainement qu'il fut le juge pour qui elle se donna le plus de mal car il émanait de sa personne quelque chose de majestueux.

Elle avait toujours admiré son travail et bue ses paroles comme un nectar sacré...
Même lors des sujets graves, il savait donner le sourire par son ton décalé.

Il savait être fédérateur et apaiser les esprits avec subtilité. Et agissait toujours dans l'ombre, sans jamais chercher de reconnaissances. Il était certainement l'homme le plus humble que dieu ai pu mettre sur terre.

Et pourtant, il arrivait toujours à dire ce qu'il pense et à se battre pour ses idées avec tact et sympathie... Il avait en lui une justesse d'action en toute circonstance.

Oui... pour Aby, Kelak était une sorte de Dieu vivant qu'elle ne cessait d'admirer...

Et en se disant ça ... elle le voyait s'offusquer comme à son habitude quand elle le flattait.... Et comme toujours elle en aurait rajouté pour le faire ronchonner... juste une foi... Juste un dernier éclat de rire avec lui de leurs provocations incessantes... Juste un dernier verre... Juste une dernière fois se blottir dans ses bras....

Ses bras.... à ce moment plus que tout, elle avait envie d'y être enlacé et ses sanglots se firent plus fort... c'était comme si son corps était transpercé de milliers d'aiguilles, comme si son cœur était arraché de sa poitrine...

Ho Kelak pourquoi nous as tu quitté ?...

C'était si injuste... Pourquoi maintenant alors qu'il reprenait goût à la vie, qu'il riait chaque jour et arrivait enfin à se projeter dans de nouveaux projets ?

Pourquoi ce pied de nez de la vie ?... Il avait voulu en finir oui... Mais la vie lui souriait à nouveau... Pourquoi le reprendre maintenant que son cœur semblait pétiller une nouvelle foi ?

Elle finit par se lever et tel un fantôme. Livide, les yeux rouges et le visage couvert de larmes, elle rejoignit ses parents dans la grande salle de l'auberge.

Boulie la regarda effrayé et à l'affut alors que Joan la fixa interdit en se tenant le menton...


Pair men.... Mair mea... c'est ...K.....Kelak est mort ...


Dernière édition par Absynthe le Dim 9 Fév - 22:33, édité 1 fois
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Absynthe le Dim 9 Fév - 22:32

Asaliva a écrit:Saliva avait été averti par Lise comme a chaque fois,le Kélak il lui avait écrit la vieille au soir de l'accident.
Saliva avait envie de pleurer?non,Kélak étant Kélak il aurait préféré qu'on s'amuse des souvenirs qu'il avait laissé.

Alors les souvenirs?celui qui l'avait mise le plus en colère un bordel monstre dans la cuisine de leurs demeures,ça aurait été qu'elle ,
6 mois de choux bouilli pour les deux parents,tiens ça les auraient occupé,bande de sacripants pire que des enfants de deux ans.

Meilleure souvenir?les nuits passe avec le couple dans leurs chambres que de choses échange.Fou rires et ce qui va avec.


Et Sali de pensé a Lise

A toi tendre Blonde
Il m'a été confié ta garde par Kélak si il lui arrivait quelque chose comme toi,tu m'avais demandé la même chose.
Donc sache que si tu a besoin a travers le monde,je viendrais mais abuse pas trop hein de ce service,déconne pas car hors de question que je débarque dans ton campement au milieu de la nuit car tu aurai envie d'"être bercé.

Et entre nous,je peux le te dire:Tu es un bonne personne quoi que tu pense ou que tu dise,ne change pas reste celle que tu es,garde tes principes même si ils peuvent choquer.
On t'aime tout simplement On t'adore
Nous sommes avec toi dans cette épreuve.
Bise la Blonde a la revoyure.

A toi Kélak qui nous regarde de la haut,je tiendrais ma promesse par amitié comme çà a été c'est derniers temps et entre nous,t’étonne pas si je chante a ton enterrement je sais que tu a toujours rêve que tes vieux amis t'enterrent en chantant et qu'on s'occupe de ta femme en chantant.
On t'aime alcoolique l'oublie pas surtout bise a toi de la haut.

Et Sali de repartir sur la route,elle reviendra pour l'enterement.
avatar
Absynthe

Messages : 41
Date d'inscription : 30/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [rp] Tout a une fin, meme la plus belle des aventures acte 2

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum