une Parodie de procès quand kelak s'essaie au théatre

Aller en bas

une Parodie de procès quand kelak s'essaie au théatre

Message  kelak le Ven 13 Mai - 8:45

Neko et Kelak venait de passer une après midi magnifique dans leur nouvelle demeure, tout à coup Kelak s’imagina au beau milieu d’un tribunal, cela lui rappela cet étrange sentiment qui parfois l’envahissait, il s’imaginait qu’il n’était pas réel et que tout n’était qu’un jeu… quelle horrible pensée

Revenant fort heureusement dans son monde Kelak s’entoura d’un drap et pris la parole de façon théâtrale

Il s’adressa à Neko


« Madame le Procureur, c’est une horreur, je suis victime d’un complot et je souhaite porter plainte contre X pour diffamation.

Voilà vous me connaissez bien, je suis un jeune homme timide, prude et réservé. Et bien figurez vous que… chaque fois que j’énonce ces qualités que je m’attribue en toute bonne foi, je déclenche l’hilarité générale…

Vous vous imaginez votre honneur !! quel désarroi, une vie d’ascète ainsi bafouée, une vie d’honneur ainsi ébranlée. Je n’en dors plus !! même mon âme en souffre, s’ulcérise…

Mais je connais le coupable… Cette femme que je n’ai jamais croisée et qui pourtant me hait.

Cette femme qui fait trembler tout le royaume… cette femme que l’on nomme alhatète…

Ne souriez pas, je suis sérieux… voilà comment je suis arrivé à cette conclusion

Un soir alors qu’une fois de plus en taverne je faisais preuve d’un comportement exemplaire, tisane, langage chatié, j’ai du insinuer que la délicieuse Owélie avait pris un peu de poids.

Pas très futé vous me direz… vexer une Lodévoise…nombreux en sont morts

Enfin c’est sorti tout seul je me suis bien vite excusé et j’ai cru que cela s’arreterait au regard noir qu’elle ma lancée, mais non… elle a rapporté mes dires à son époux, Lieutenenant de la Caserne de Lodève, lui-même à rapporter mes dire à son générale, la ténébreuse Enduril, elle-même l’a dit à Debba son grand ami, et celui-ci s’est empressé de le dire à la terrible Alhatète.

Oh je vous entends déjà objecter que je suis bien narcissique pour penser que l’on s’intéresse à ce point à moi, mais je trouve que mon argumentation tiens drôlement bien la route,


Kelak sourit et comme influencé par une personne qu’il avait le malheur de connaitre, sa plaidoirie tourna en parodie.

Moi, personnellement je ne me trouve absolument pas narcissique, je ne pense qu’à mon comté moi, et pfff les ¾ des membres de cette assistance portaient toujours des couches culotte que moi

Kelak porta la main sur sa poitrine


Moi déjà !!!

Déjà je sauvais le Languedoc de mille maux. À y repenser, c’est en toute modestie que je peux dire que JE suis le Languedoc et que vous n’êtes rien.

Et pour l’aspect farfelu de ma thèse, j’appuierai mes dires en disant qu’il y a des virtuoses de la justice Languedocienne et je pèse mes mots, qui font bien pire.

Voilà Votre honneur, si vous avez des questions, je suis tout ouie, mais pensez bien qu’il me reste plein de carte à jouer dans ce procès


Kelak essaia de prendre un air satisfait en prononçant ces derniers mots, mais il n’arrivait pas à l’auteur de l’original, Bentich, toujours copié, jamais égalé

Il termina sa phrase


et que j’attends de pied ferme les dires de la défense.
avatar
kelak
Admin

Messages : 1125
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum