préparation d'une nouvelle parodie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  kelak le Jeu 15 Mar - 12:09

Le rideau s’ouvre à nouveau sur la jeune procureuse, celle-ci est occupé à fermer son bureau et marche dans un couloir, soudain elle pousse un cri

Hiiiiiiiiiiiii ma grande copine l’alkaline quels plaisirs de vous revoir

Claudiquant la porta parola vint lui faire la bise, non pas une, ni deux ni trois, mais les deux nobliottes s’en firent une bonne dizaine toute plus bruyantes les unes que les autres


Cela doit faire au moins une heure que nous ne nous sommes vu, que raconter vous très chère amie


Et bien ma foy, tout va bien, mes chèrs médiateurs sont de plus en plus efficace, ils me lancent presque tous en cœur « Affiché à » dès que j’apporte mes annonces… il ne reste que ce rustre de galak qui ose les lire avant des les afficher et y trouve toujours à redire… quelle pipelette celui là…


Ouep il est carrément méchant, jamais content (lien à ajouter^^)

Sinon j’avais une question cruciale pour le bien de ce comté, avec la moquette rose de mon bureau… que dois je mettre pour les tentures ? du vert pomme ou du kaki ?



L’alkalyne plaça sa main sur le menton


Hum je dirais que le kaki en plus de s’harmoniser avec le rose mettrais en valeur vos yeux noisettes très chère, à propos de noisette, figurez vous que… le comte et moi sommes tombé sur un petit revendeur d’alcool de noisette vous m’en direz des nouvelles…
en plus ca semble aphrodisiaque… si vous saviez ce que le comte m’a fait après avoir bu ce breuvage



Alors que l’alkine donnait des détails aussi croustillants que les noisettes du comte, leur messe basse furent malheureusement couvert par un sanglot…

Les deux donzelles se dirigèrent vers celui-ci et elles tombèrent sur une magnifique ténébreuse… en larme, elles échangèrent un regard interrogateur avant de leur demandé



Et bien conseillère Tristou Net que vous arrive il encore



La ténébreuse essuya ses larmes, de plusieurs pas lourd pour captiver l’audimat elle s’avança sur le devant de la scène, tournoya sur elle-même passa une main devant son visage et s’exclama




A BOUT je suis A BOUT à bout de tout à bout de gnoux je suis à bouttttttttttttttttttttttttt♫♪



Sans la moindre compassion la procureur s’avança et la gifla


Allons reprenez vous ma fille vous étiez à bout hier, avant-hier aussi ca suffit maintenant on ne peut pas être tristounette tous les jours


sur la défensive sanglotant de plus belle la ténébreuse répliqua



Pas tous les jours très chère pas tous les jours, pas plus tard qu’il y a 3 mois j’ai passé une après midi à sourire… Glan l’inoxidable avait bu de l’alcool de noisette toute la matinée et…



L’audimat aurait il un jour la chance d’en entendre d’avantage sur les bienfait de l’alcool de noisette rien est moins sur, un homme avec un casque sur la tête interompit la scène


Dona ayaya dona ayaya c’est la cata… les mines… pfff faut trouver quelque chose



Les 3 Dona lachèrent ensemble



Oh antichér
iiiiiiiiiiiicosi va ?




Va plan



répondit l’homme



mais comme je le disais…trouver moi ce gros galak, il nous faut une animation du CLE pour remplir les mines, je veux l’animation pour hier… vite… et tant que vous y serez faite mois une annonce je sais pas Nîmes ca rime avec mine vous n’aurez qu’a broder un peu



L’homme redisparu aussitôt, ce n’était pas un homme de l’avant scène mais un travailleur de l’ombre

La conseillère tristounette fut laissé à son triste sort et les deux amies poursuivirent leurs discussions vitale pour ce bon comté tandis que le bon comte s’énervait dans son atelier, euh non garde manger


voilà ensuite... à vous de voir... un gros bazard avec presque tout le monde qui se retrouve sur la scène ?

sinon pour ceux que ca intéresse

Spoiler:
Legolas. a écrit:Voici une liste avec toutes les couleurs

dimgray,
gray,
silver,
lightgrey,
gainsboro,
whitesmoke,
snow,
firebrick,
indianred,
rosybrown,
lightcoral,
salmon,
mistyrose,
saddlebrown,
sienna,
chocolate,
orangered,
tomato,
coral,
darksalmon,
lightsalmon,
sandybrown,
seashell,
peru,
darkorange,
tan,
burlywood,
peachpuff,
navajowhite,
bisque,
blanchedalmond,
floralwhite,
antiquewhite,
linen,
darkgoldenrod,
goldenrod,
gold,
wheat,
moccasin,
papayawhip,
oldlace,
cornsilk,
darkkhaki,
khaki,
palegoldenrod,
lemonchiffon,
beige,
lightyellow,
lightgoldenrodyellow,
ivory,
darkolivegreen,
olivedrab,
darkseagreen,
yellowgreen,
lawngreen,
chartreuse,
greenyellow,
lightgreen,
palegreen,
honeydew,
darkgreen,
seagreen,
forestgreen,
mediumseagreen,
limegreen,
lime,
mediumspringgreen,
springgreen,
mintcream,
darkslategray,
teal,
lightseagreen,
mediumaquamarine,
mediumturquoise,
turquoise,
aquamarine,
paleturquoise,
lightcyan,
azure,
darkcyan,
cadetblue,
darkturquoise,
deepskyblue,
skyblue,
lightskyblue,
lightblue,
aqua,
powderblue,
royalblue,
slategray,
lightslategray,
steelblue,
dodgerblue,
cornflowerblue,
lightsteelblue,
lavender,
aliceblue,
ghostwhite,
midnightblue,
navy,
darkblue,
mediumblue,
darkslateblue,
blueviolet,
slateblue,
mediumslateblue,
mediumpurple,
purple,
darkmagenta,
darkviolet,
darkorchid,
mediumorchid,
fuchsia,
plum,
thistle,
crimson,
mediumvioletred,
deeppink,
palevioletred,
magenta,
orchid,
hotpink,
pink,
lightpink,
lavenderblush


mais aussi des couleurs via palette
ou bien des couleurs via un code
avatar
kelak
Admin

Messages : 1125
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  lise_ le Jeu 15 Mar - 13:26

Quel taquin...comme si la futilité était femme. enfin moi j'en aurai remis une couche supplémentaire du genre quand elles se font des bises sonores, un petit.."smack..Tu smack vas..Bieeeen?"
Je ne dévoile pas mes sources mais bon, çà se trouve facilement.
Et peut être aussi sur l'aspect vestimentaire et le côté envieux et fauché de Dindelina, qui baverait en pensées devant les fringues d' Ayaya...

Sinon, ouep j'aime bien^^
Pour la suite, et bien, moi je suis pour le gros bazar. Maintenant faut savoir a combien de mains on fait çà..
avatar
lise_

Messages : 357
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  arthurcano le Ven 16 Mar - 23:19

[Dans le bureau de Marinade... Une réunion habituelle avec son adjoint] (ton sur un échange Maité et sa copine ^^)
Marinade: Rho mon joint joint, qu'avons nous donc ce soir au menu...
Joint joint : Oh marinade que des cas simples brigands qui se cachent, menteurs habituels, et autres mécréants... Même de pauvres Languedociens qui se croient tout permis... Regarde si c 'est pas malheureux...

Joint joint passant des dossiers haut comme des collines...
Joint joint: voila un zuzul qui sonne le toccint plus fort qu'une zuzuzelas... dès que pris en tord... et un maire qu'on écoute po...si c po malheureux faut y faire quelque chose marinade... Si on embeurrait tout le monde !!

Marinade... zuzuyeye zuzuyeye... j'en ferais mon pain beurre à défaut de rillettes mon ti jointjoint... c pas lui qui donnera des insomnies le pauvre il a tout pour plaire ... L'Or Etal car il le vaut bien...
Rien de plus croustillant mon joint joint je me metterai bien sous la dent de la dinde au diner... A defaut allons voire la jugeotte on se fera une partie de ramponade menteur...


Jointjoint et Marinade s'incline bien bas pour faire une ramponnade menteur et ensuite oeuvrer sans discontinuer...

~~~~~~~~~~~~~~
[Triste sort Marinade n'est plus, nouveau procureur arriva...]
Dindelina venait dans ses plus beaux atouts approcher la petite vérole... La petite vérole qui ne risquait plus de s'échapper de la justice...
Dindelina: rho trop facile ce premier dossier...
Alors une plume de hibou aussi blanche que l'albâtre entre les dents
par la farce de merlin, et la bave de crapeau, votre honneur j'accuse truchcouettecachin chose enfin le troufillon de service qui est euh pas la... de troubles à la raison publique... pour avoir attaqué quelques parts entre eux...
Hum pensive c'est quoi les villes du Languedoc déjà??
ben en Languedoc où chez pas mais alors il a tapé fort hein ...

brigandiou mortdecuisse: tout souriant... chouette avec un proc pareil je me fais la mal dans 2heures...
vostre Honneur s'il est vrai que j'étais bien quelques part en Languedoc, comment voulez vous que j'ai pu faire chose pareille, alors que le plaignant était ailleurs quelques parts en Languedoc...
Se grattant le fondement...
Ben moi en tout cas je peux vous dire que j'étais pas là qu'elle dit mais dans ma cabane au fond du jardin...

La jugeotte : se prenant la tête à deux mains, et pensant pas faute d'avoir prévenu... Regarde de jais à droite et marteau dans la main...Se tournant vers le plaignant des yeux de chiens battus...
Bon ben je peux pas grand chose la... Comment je fais pour situer l'agression qq part en Languedoc, dans la cabanne au fond du jardin ???

Accusé levez vous et allez finir de vous enfin... retourner dans la rue de traverse... Relaxé vous etes...

Merci à tous d'être venu !


[Fermeture du rideau]


avatar
arthurcano

Messages : 11
Date d'inscription : 06/03/2012
Localisation : Narbonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  lise_ le Ven 16 Mar - 23:31

C'est mon Parrain a mouaaaaa!!!!!!!!!!!!!
avatar
lise_

Messages : 357
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  arthurcano le Ven 16 Mar - 23:49

Vi chuis ton parrain à touah !!!!!!!!!
avatar
arthurcano

Messages : 11
Date d'inscription : 06/03/2012
Localisation : Narbonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  kelak le Sam 17 Mar - 19:18

j'aime beaucoup l'idée du tribunal^^ mmm vous pensez qu'on peu l'insérer dans l'intervention du bureau de dindelina...

celle ci sort de son bureau et est tout de suite prise par joinjoin pour la conduire au tribunal car l'audiance est ouverte, là bas elle découvre son dossier et mélange en effet tout, positionnant carcasonne entre uzes et nîmes, un truc du genre ?

enfin ca serait bien d'étoffer un peu le duo fieulle paraiiiiiiiiiiinnn s'en sent il capable ? pour lundi 20h^^ sinon on l'insérera plus tard

dit autrement^^


kelak akap dit
donc dindelina giffle le garde et sort de son bureau, un courtier arrive et crie l'audiance l'audiance c'est maintenant, ils s'y rendent donc on insere la plaidoirie d'arthur, à la sortie du tribunal, dindelina exténué se morfond dans le couloir du chateau, choqué qu'arthur s'imagine mieux savoir locaslisé carcasonne sur une carte alors que tout le monde sait bien que c'est entre nimes et uzes
et là paf elle croise ayaya et on reprend au fameux acte avec tristounette et consort
on pourra étoffer un peu l'acte avec ayaya en plus
avatar
kelak
Admin

Messages : 1125
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  arthurcano le Sam 17 Mar - 20:36

Bon j'étoffe un peu ^^ rhoo le rabat joie lui alors !!

Alors que le garde sortait chercher Marinade... Le rideau tomba puis se releva sur une scène coupée en deux, d'un côté le bureau de Marinade avant, et de l'autre ben après...
[Avant le drame, dans le bureau de Marinade... Une réunion habituelle avec son adjoint] (ton sur un échange Maité et sa copine ^^)
Marinade: Rho mon joint joint, qu'avons nous donc ce soir au menu...
Joint joint : Oh marinade que des cas simples brigands qui se cachent, menteurs habituels, et autres mécréants... Même de pauvres Languedociens qui se croient tout permis... Regarde si c 'est pas malheureux...

Joint joint passant des dossiers haut comme des collines...
Joint joint: voila un zuzul qui sonne le tocsin plus fort qu'une zuzuzelas... dès que pris en tord... et un maire qu'on écoute po...si c po malheureux faut y faire quelque chose marinade... Si on embeurrait tout le monde !!

Marinade... zuzuyeye zuzuyeye... j'en ferais mon pain beurre à défaut de rillettes mon ti jointjoint... c pas lui qui me donnera des insomnies le pauvre, il a tout pour plaire ... L'Or Etal car il le vaut bien...
Rien de plus croustillant mon joint joint ? Je me metterai bien sous la dent de la dinde au diner... A defaut allons voire la jugeotte, on se fera une partie de ramponade menteur...


Jointjoint et Marinade s'inclinent bien bas pour aller ensuite faire une ramponnade menteur et oeuvrer sans discontinuer...

~~~~~~~~~~~~~~
[Triste sort Marinade n'est plus, nouveau procureur arriva...]
Alors que le garde revenait broucouille comme on dit dans son Berry natal, la Dindelinette toujours prête à user de sa seule arme pédagogique, se leva prestement manquant de perdre équilibre et telle une furie criant famine griffa le garde qui l'air aussi hagard qu'une tête de chat au levé du réveil... ne pouvait se défendre autrement qu'en baissant son ... enfin non en quittant la pièce les jambes à son cou... Et à bonne distance hésita moins et lui montra le haut de son derrière...
La dindelina tout pâmée d'une belle couleur magenta soit de colère soit de l'envie d'y tâter se tourna vers Ayayaille et ...

Dindelina : Puisqu'on ne peut compter que sur soit, Elle s'y rendra chercher la marinade pour un diner presque parfait...

Le spectateur aura remarqué que comme César en son temps, c'est à la troisième personne du singulier que la dona se nomme pour aller prestement s'enquérir de Dona Marinade... Avant que de quitter pièce, s'apercevant d'une couleur étrange, ben oui si la joue était aussi cramoisie qu'un magenta, pour l'accommoder un châle d'un bleu outre mer l'accompagnerait fort bien... Une fois assortie vêtements et joue si rouge que même un homard grillé au feu de bois paraitrait plus enfin moins rouge...

Alors que sortait Dindonette, le greffier qui courrait sans cesse le château à sa recherche enfin cela c'était avant, maintenant il savait où aller ... soit en son bureau, soit devant chaque miroir de ce château, fort heureusement des miroirs... Y en avait pas tant que ça ... Juste un au dessus des latrines comtales, un dans son bureau et un depuis peu en salle des pas perdus autrement appelé la salle des plaintes... là où les dossiers s'entassent quoi...


Greffions : Dona dona, une nouvelle fois...
Paf, avant même de finir... une volée arriva...
Greffions : Nan mais oh... bon une nouvelle fois...
Re Paf, pas encore eu le temps de finir que le greffier faisait une nouvelle fois un demi tour sur lui même...
Dindelina : Combien de fois faudra t il vous répeter qu'il ne faut jamais commencer par "UNE NOUVELLE FOISSSSSSSS", ca m'énerveeeeeeeeeeeuhhhhhhhhhhh !
Greffions se protégeant le visage : Bon ben vous avez raté l'audience... Feriez mieux d'y aller...

Dindelina ne se démontait pas jamais combien même elle le savait enfin non le savait pas pour ça faudrait être humble... Elle se rendit de son pas le plus Dindelinesque, autrement dit tournant du fessier de droite comme de gauche, jusqu'au tribunal...

[Le rideau se ferme, les décors change, une lumière sombre et le rideau s'ouvre de nouveau sur une jugeotte, une proc et un brigandeur...]

Dindelina: rho trop facile ce premier dossier...
Alors une plume de hibou aussi blanche que l'albâtre entre les dents
par la farce de merlin, et la bave de crapeau, votre honneur j'accuse truchcouettecachin chose enfin le troufillon de service qui est euh pas la... de troubles à la raison publique... pour avoir attaqué quelques parts entre euh..
Hum pensive c'est quoi les villes du Languedoc déjà??
Bien ah oui, il était en chez nous enfin pas chez moi mais sur la route des gueux en Langue d'Oc ou je ne sais où d'ailleurs mais alors il a tapé fort hein ... Regarder votre honneur le visage pouilleux de ce pauvre homme...

Brigandiou mortdecuisse: Regarde la tête du pauvre homme, ben c'est vrai qu'il est moche mais bon un gueux de de quarante ans qui a les chicos ravagés, le visage buriné par le travail et des muscles difforment d'avoir usé et abusé soit de sa hache soit de la chopine, forcément elle aura été impressionné la Proc...
Tout souriant il était donc le mortdecuisse... chouette avec un proc pareil je me fais la malle dans 2 heures...

Vostre Honneur s'il est vrai que j'étais bien quelques part en Languedoc, comment voulez vous que j'ai pu faire chose pareille, alors que le plaignant était lui ailleurs quelques parts en Languedoc...
Se grattant le fondement...
Ben moi en tout cas je peux vous dire que j'étais pas là qu'elle dit mais dans ma cabane au fond du jardin...Dans un coin perdu et dans ce Languedoc des coins perdus... Tenez même dans ce château je suis sur qu'il y en au moins vostre honneur !
La dessus regarde avec un air des plus niais dona procureur !

La jugeotte : se prenant la tête à deux mains, et pensant pas faute d'avoir prévenu... Regarde de jais à droite et marteau dans la main...Se tournant vers le plaignant des yeux de chiens battus...
Bon ben je peux pas grand chose la... Comment je fais pour situer l'agression qq part en Languedoc, dans la cabanne au fond du jardin ???

Accusé levez vous et allez finir de vous enfin... retourner dans la rue de traverse... Relaxé vous etes...

Merci à tous d'être venu !


[Fermeture du rideau]


avatar
arthurcano

Messages : 11
Date d'inscription : 06/03/2012
Localisation : Narbonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  lise_ le Dim 18 Mar - 16:19

Je tente un truc mais sincèrement j'arrive pas a faire le raccord entre la scène au tribunal, faire venir Marinade et la scène du couloir...alors, qui voudra modifier ne s'en prive pas.
Donc je repartirai du couloir en ajoutant peut être çà lorsque la dinde et ayaya repartent...


Franchement Yaya, cette Tristou Net, elle est vraiment déprimante. Quelques secondes en sa compagnie et je sens mon superbe teint laiteux prendre cette affreuse couleur rougeâtre que les gueux arborent si fièrement.
Elle passe son temps a se plaindre pour des futilités...vraiment si elle n'était pas noble, riche et qu'elle n'avait pas autant d' amis, je crois que je l'aurai volontiers griffée.
Tu te rends comptes, que devrais je dire moi alors!
Je suis fauchée, surchargée de travail, je suis obligée de cotoyer la roture a longueur de journée...j'ai même dû apprendre par coeur le nom de toutes les villes du comté. Si après cela, on me dit encore que je ne m'investit pas dans ma fonction tssss.


Exaspérée Dindelina lève les yeux au ciel et reprend

Pas plus tard que tout a l'heure, alors que j'étais plongée dans le dossier très épineux de la décoration de mon bureau, il a encore fallu que je me rende au tribunal. Et tout cela pour quoi, un gueux qui en avait détroussé un autre.
Mais c'est dans l'ordre de choses pourtant, ces pouilleux n'ont aucun savoir vivre on le sait bien, et puis entre nous, fauchés comme ils sont, je ne vois pas pourquoi ils font tant d'histoires, ce n'est tout de même pas aussi important que si l'un de nous était concerné.
Au pire, ils ne mangent pas pendant quelques jours, travaillent un peu plus et tout rentre dans l'ordre.
Et bien non, il faut toujours qu'ils fassent des histoires et j'ai encore du supporter cette juge aussi gueuse que blonde, qui pue qui pète qui prend son cul pour une trompette.
Elle est tellement stupide la pauvre fille, qu'elle ne sait même pas où se situe "quelque part" et ainsi a cause de son ignorance, l'accusé a été relaxé.


La procureur toute excitée entreprend de narrer a sa copine le déroulement de l'audience dans ses moindres détails.

[ En citation la scène de Tuthur]

Ayaya écoute le récit de son amie presque aux bords des larmes et lorsque cette dernière se tait, elle lui prend affectueusement la main.

Ooooh ma Didie, mais c'est affreux, c'est épouvantable!! Jamais je n'aurai pu imaginer que l'on puisse t'imposer ce genre de choses!
Toi si douce, si frêle, si cultivée, si noble, au milieu de tous ces....Ohhhhh mais quelle horreeeeur!
Tout ce travail, toute cette énergie que tu déploies pour le bien de notre Comté, je reconnais bien la grandeur d'âme et le courage d'une très grande dame.


Ayaya lui tapote la main en souriant

J'en parlerai à Aurélien et je veillerai a ce que tu sois récompensée pour ta dévotion.


A ces mots, Dindelina se ressaisit bien vite.

Hiiiiiiiiiiiiiiiii, Yaya t'es ma meilleure amie!! tu crois que je pourrai avoir des nouvelles robes aussi, des chaussures, des terres moins pourries où pousse autre chose que du fenouil, des larbins, des coffres remplis d'écus, un chateau en Espagne et un mari super beau et riche?


Mais oui bien sur que tu auras tout cela ma bonne Didie,

Les deux jeunes femmes se remirent en marche vers le garde manger comtal tandis qu'Ayaya marmonnait

sauf peut être le mari, je peux pas faire des miracles non plus...ah j'vous jure, tendez la main et voilà qu'on vous bouffe le bras...


Au moment où elles vont rejoindre le Coms, le garde arrive tout essoufflé en compagnie de Marinade.
Il s'incline devant la boiteuse qu'on sort tout en gardant une bonne distance de sécurité entre lui et la furie aux petits bras.

Voilà..j'ai trouvé votre scribe Donà Ayaya, elle était cachée sous des piles de dossiers, les votres parait -il..


Marinade le visage couvert d'encre rejoint Ayaya et Dindelina et le trio et pénètre dans la pièce où les attendent le Coms, le capitani et le voleur.









avatar
lise_

Messages : 357
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  kelak le Lun 19 Mar - 8:10

pfff qué casse tête...

bon ca risque de faire archi long faudra surement coupé un peu, je vais un peu alléger le dernier post en insérant une partie dans celui que je compte mettre ce soir



Le rideau s’ouvre sur un petit bureau cosi à la décoration douteuse

Derrière un monticule de dossier, une jeune femme caressait avec admiration deux étoffes de tissus et les contemplait en alternance, à en croire ses mimiques elle devait être en train de se demander laquel s’harmoniserait le mieux à la couleur de son bureau.

Soudain la porte s’ouvrit et la tête d’une femme coiffée de plume chatoyante fit son apparition

Hiiiiiiiiiiiii ma grande copine l’alkaline quels plaisirs de vous revoir

Claudiquant la porta parola vint lui faire la bise, non pas une, ni deux ni trois, mais les deux nobliottes s’en firent une bonne dizaine toute plus bruyantes les unes que les autres, ponctuées chaque d’un Salut smack Tu smack Va smack bien smack


Cela doit faire au moins une heure que nous ne nous sommes vu, que raconter vous très chère amie

Et bien ma foy, tout va bien, mes chèrs médiateurs sont de plus en plus efficace, ils me lancent presque tous en cœur « Affiché à » dès que j’apporte mes annonces… il ne reste que ce rustre de galak qui ose les lire avant des les afficher et y trouve toujours à redire… quelle pipelette celui là…et puis y a un gueux… un mobidick qu’il se nomme, faudrait le mettre en procès pour TOP il a osé dire que mes annonces étaient vide…té

le regard perdu au plafond, on aurait pu croire que la jeune procureur n’écoutait déjà plus et pourtant si

Ouep il est carrément méchant, jamais content tu n’as qu’à remplir un dossier et le mettre là dans le tas urgent

la porte parole examina les tas…


tiens c’est ingénieux ton systeme quand tu places à l’avant un dossier ca pousse les autres, les urgents deviennent très urgent qui eux même deviennent « trop-tard » et ils tombent dans la cheminée… faudrait que je garde ton idée pour les annonces du comte…



la procureur repris la parole

Sinon j’avais une question cruciale pour le bien de ce comté, avec la moquette rose de mon bureau… que dois je mettre pour les tentures ? du vert pomme ou du kaki ?


L’alkalyne plaça sa main sur le menton

Hum je dirais que le kaki en plus de s’harmoniser avec le rose mettrais en valeur vos yeux noisettes très chère, à propos de noisette, figurez vous que… le comte et moi sommes tombé sur un petit revendeur d’alcool de noisette vous m’en direz des nouvelles…
en plus ca semble aphrodisiaque… si vous saviez ce que le comte m’a fait après avoir bu ce breuvage



Alors que l’alkine donnait des détails aussi croustillants que les noisettes du comte, leur messe basse furent malheureusement couvert par un tintamart sans précédent…

trompette, clairon, symbal tout y passait, un garde fit son apparition et énonça

Sa gigantesque grandeur, sa sublime splendeur le Baron De précis

Un nabot fit son apparition



la dinde sourit et la salua


ohh ce chère baron de fenêtre quel plaisirs, un héritier… vous seul pouvez comprendre mon envie que tous le monde s’incline devant moi, même si je n’ai et ne compte bien ne jamais rien faire pour ce comté



après les salutations d’usage, les jeunes nobles discutèrent longtemps très longtemps… c’est qu’avec une Alkaline… ca peut durer très très longtemps

le baron termina…



enfin voilà je compte sur vous pour appuyer ma reqûete, vous comprenez ma bannière œuvre pour se comté depuis si longtemp, nous aimons tellement ce comté et surtout nous aimons tellement les écus de ce comté… alors instauré de nouvelle taxe sur la gueusaille je sais pas… mais Précis veut ses écus…

les protagonistes quittèrent la salle, laissant seul la procureuse… les dossier attendront encore un peu…elle retourna s’asseoir sur un fauteuil et rêvassa à nouveau lorsque la porte s’ouvrit et un garde se présenta

Dona le comte vous réclame

La jeune fille répondit

Vous voyez bien que je suis en plein travail le comte attendra, qu’est ce qu’il lui arrive encore ?

Le garde insista

Mais dona le comte a dit que c’était urgent

La jeune fille se leva. Et fit face au garde puis sans crier gare le gifla

Je vous ai déjà dit que nous n’avions pas élevé les cochons ensemble, quand vous vous adressez à moi, vous vous inclinez, et vous me sortez

« Très élégante Dona, Vicomtesse de la cressonette et baronne de perpette les oies aillez l’obligeance d’écouter ma requête »


Le garde blesser dans son amour propre perdi son sang froid et lacha

Va coiffer ta mère Pétasse

Curieusement la jeune dinde ne s’offusqua pas plus que ca et c’est ponctué d’un beau sourire qu’elle lâcha

Merci pour elle mais ma mère se coiffe très bien toute seule

A propos ou ai-je mis ma broche en forme de cœur, je ne peux pas me présenter au comte ainsi.

Elle s’adressa à nouveau au garde

Et tant que nous y sommes faites moi venir Marinade, j’imagine que cette gourgandine est encore en train de bosser, pffff quelle pauvre fille, nous n’avons vraiment pas les mêmes valeurs.
avatar
kelak
Admin

Messages : 1125
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  kelak le Jeu 22 Mar - 16:32

bon je dois couper parce que y a du redondant, mais l'avant dernière scène arrive^^

pour la dernière on peut présager qu'elle se déroule avec tout le conseil réunis, ca part dans tous les sens et une personne prononce trois mots d'italien, celt lance l'assaut et l'hémoglobine jicle de partout^^

Le rideau s’ouvre à nouveau sur la jeune procureuse, celle-ci claque violement la porte son amie la porta parole passait précisément par là et elle lui tint un peu près ce langage



Mais que j’en ai marre des ces personnes vaniteuses et hautaines pfff ce tutur et cette vavanne… ils savent tout mieux que moi…. Et leur histoire que carcassonne ne se trouve pas entre mende et alais…je n’y crois pas une seule seconde… le languedoc c’est toute ma vie… ma vie… faite de tourment et de difficulté…il pourrait compatir un peu ces rustres au lieu de râler pour même pas 3 semaines de retard…et puis qu’est ce qu’ils ont à commencer leur phrase par une nouvelle fois… UNE NOUVELLE FOISSSSSSSS", ca m'énerveeeeeeeeeeeuhhhhhhhhhhh !

je donne tant et en échange…aucun merci

Pas plus tard que tout a l'heure, alors que j'étais plongée dans le dossier très épineux de la décoration de mon bureau, il a encore fallu que je me rende au tribunal.

Et tout cela pour quoi, un gueux qui en avait détroussé un autre.

Mais c'est dans l'ordre de choses pourtant, ces pouilleux n'ont aucun savoir vivre on le sait bien, et puis entre nous, fauchés comme ils sont, je ne vois pas pourquoi ils font tant d'histoires, ce n'est tout de même pas aussi important que si l'un de nous était concerné.

Au pire, ils ne mangent pas pendant quelques jours, travaillent un peu plus et tout rentre dans l'ordre.

Et bien non, il faut toujours qu'ils fassent des histoires et j'ai encore du supporter cette juge aussi gueuse que blonde, qui pue qui pète qui prend son cul pour une trompette.

Elle est tellement stupide la pauvre fille, qu'elle ne sait même pas où se situe "quelque part" et ainsi a cause de son ignorance, l'accusé a été relaxé.



Ayaya écoute le récit de son amie presque aux bords des larmes et lorsque cette dernière se tait, elle lui prend affectueusement la main.

Ooooh ma Didie, mais c'est affreux, c'est épouvantable!! Jamais je n'aurai pu imaginer que l'on puisse t'imposer ce genre de choses!
Toi si douce, si frêle, si cultivée, si noble, au milieu de tous ces....Ohhhhh mais quelle horreeeeur!
Tout ce travail, toute cette énergie que tu déploies pour le bien de notre Comté, je reconnais bien la grandeur d'âme et le courage d'une très grande dame.


Ayaya lui tapote la main en souriant

J'en parlerai à Aurélien et je veillerai a ce que tu sois récompensée pour ta dévotion.


A ces mots, Dindelina se ressaisit bien vite.

Hiiiiiiiiiiiiiiiii, Yaya t'es ma meilleure amie!! tu crois que je pourrai avoir des nouvelles robes aussi, des chaussures, des terres moins pourries où pousse autre chose que du fenouil, des larbins, des coffres remplis d'écus, un chateau en Espagne et un mari super beau et riche?


Mais oui bien sur que tu auras tout cela ma bonne Didie,

Les deux jeunes femmes se remirent en marche vers le garde manger comtal tandis qu'Ayaya marmonnait

sauf peut être le mari, je peux pas faire des miracles non plus...ah j'vous jure, tendez la main et voilà qu'on vous bouffe le bras...


Alors que les deux donzelles se plaignaient l’une l’autre comme seules les meilleurs amies savent le faire un sanglot se fit entendre

Les deux donzelles se dirigèrent vers celui-ci et elles tombèrent sur une magnifique ténébreuse… en larme, elles échangèrent un regard interrogateur avant de leur demandé



Et bien conseillère Tristou Net que vous arrive il encore


La ténébreuse essuya ses larmes, de plusieurs pas lourd pour captiver l’audimat elle s’avança sur le devant de la scène, tournoya sur elle-même passa une main devant son visage et s’exclama



A BOUT je suis A BOUT à bout de tout à bout de gnoux je suis à bouttttttttttttttttttttttttt♫♪


Sans la moindre compassion la procureur s’avança et la gifla

Allons reprenez vous ma fille vous étiez à bout hier, avant-hier aussi ca suffit maintenant on ne peut pas être tristounette tous les jours

sur la défensive sanglotant de plus belle la ténébreuse répliqua


Pas tous les jours très chère pas tous les jours, pas plus tard qu’il y a 3 mois j’ai passé une après midi à sourire… Glan l’inoxidable avait bu de l’alcool de noisette toute la matinée et…



L’audimat aurait il un jour la chance d’en entendre d’avantage sur les bienfaits de l’alcool de noisette rien est moins sur, un homme coiffé d’un casque sur lequel une bougie était attaché fit son entrée sur scène


Dona ayaya dona ayaya c’est la cata… les mines… pfff faut trouver quelque chose


Les 3 Dona lachèrent ensemble



Oh antichér
iiiiiiiiiiiicosi va ?




Va plan



répondit l’homme



mais comme je le disais…trouver moi ce gros galak, il nous faut une animation du CLE pour remplir les mines, je veux l’animation pour hier… vite… et tant que vous y serez faite mois une annonce je sais pas Nîmes ca rime avec mine vous n’aurez qu’a broder un peu



L’homme redisparu aussitôt, la conseillère tristounette fut laissé à son triste sort et les deux amies poursuivirent leurs discussions vitale pour ce bon comté tandis que le bon comte s’énervait dans son atelier, euh non garde manger
avatar
kelak
Admin

Messages : 1125
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  kelak le Mar 27 Mar - 12:42

a voir si ca peut se goupiller avec les délires de lise a venir^^



Lentement mais surement les différents conseillers se rassemblaient dans la salle du garde à manger pour discuter du jugement du comdamné, devant la porte 4 miliciens veillait à l’intégrité de la salle.

Pas de mauvais milicien qui voyant un truc qui bouge, prennent leur épée et Frappe !! NAN des vrais des beaux des grands des qui sentent bon le sable chaud, de vrai bon milicien qui voyant quelque chose qui bouge saisissent leur épées et frappent… et justement à propos de truc qui bouge

Le personnage incarnant le sénéchal cracra arriva sur scène chevauchant fièrement un cheval, dont l’expression facial traduisaità merveille l’image qui émanait de l’ost depuis de nombreux mois…intelligence…crainte…respect…un peu de tout cela à la fois



Le plus âgé des gardes regarda son registre… après l’avoir parcouru du regard il fit un signe négatif de la tête et se plaça devant la sénéchal et s’écria

VOUS NE PASSEREZ PAS



la sénéchal répondit,

Fuyez pauvre fou, je suis Cracra Sénéchal Languedocienne meneuse d’armée et groupie de ratich depuis moult années

Le garde resta imperturbable et frappa le sol avec son baton

Retournez dans l’ombre Sénéchal, vous ne passerez pas

Le cheval bien qu’en bois fit une ruade devant les cris du miliciens projetant à terre la sénéchal, elle rempa hors de la scène non sans s’écrier dans un anglois approximatif « I’ll be back »
avatar
kelak
Admin

Messages : 1125
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  kelak le Mar 27 Mar - 14:18

Le rideau s’ouvre à nouveau devant la porte de la salle à manger du comte. le voix du barde se fait entendre pour décrire la scène

4 hommes bien armés patrouillent devant la porte veillant à l’intégrité de la salle.

4 braves Miliciens

Pas de mauvais milicien qui voyant un truc qui bouge, prennent leur épée et Frappe !!

NAN des vrais des beaux des grands des qui sentent bon le sable chaud

De vrai bon milicien qui voyant quelque chose qui bouge saisissent leur épées et frappent… et justement à propos de truc qui bouge


Le personnage incarnant le sénéchal cracra arriva sur scène chevauchant fièrement un cheval, dont l’expression facial traduisait à merveille l’image qui émanait de l’ost depuis de nombreux mois…

intelligence…

crainte…

respect…

un peu de tout cela à la fois



Le plus âgé des gardes regarda son registre… après l’avoir parcouru du regard il fit un signe négatif de la tête et se plaça devant la sénéchal et s’écria

VOUS NE PASSEREZ PAS



la sénéchal répondit,

Fuyez pauvre fou, je suis Cracra Sénéchal Languedocienne meneuse d’armée et groupie de ratich depuis moult années tout le comté tremble rien qu'à l'énoncé de mon nom

Le garde resta imperturbable et frappa le sol avec son baton

je suis milicien, détenteur de la liste secrète, Votre oriflamme ne vous servira à rien, Retournez dans l’ombre Sénéchal, je le répete vous ne passerez pas

Le cheval bien qu’en bois fit une ruade devant les cris du miliciens projetant à terre la sénéchal, blessé dans sa chair et dans son amour propre, elle rampa hors de la scène non sans s’écrier dans un anglois approximatif « I’ll be back »

Le barde fit son apparition accompagné d’une sorcière

Il prit la parole…

Être de retour ou ne pas être de retour tel était la question, seuls les astres peuvent répondre encore faut il pouvoir les lire…

La vieille prit la parole




Hum je vois un scrutin aussi serré qu'inintéressant, énormément de coup bas…

Deux assistants jetèrent alors un peu de paille humide enflammé sur scène ce qui dégagea une fumée opaque

Lorsque la fumée se dissipa les conseillères Ayaya et Dindelina étaient sur scène

Des gardes circulaient en tous sens en criant

Le Coms est mort!!! Vive le coms!

Les 2 amies qui s'apprêtaient a rejoindre Aurélien se figèrent de stupeur.


Quoi????? Le Coms est moooort, il est arrivé malheur à mon Aurélien!! Mais c'est impossible Didie, il ne m'a pas encore engrossé, il n'a pas le droit, il ne peut pas.......



Fidèle a elle même, Dindelina écrasa sa main sur la joue de la pauvresse.



Rhoo Yaya, reprend toi hein, tes histoires de chiards, on s'en tamponne!

Ce qui m'arrive est bien plus grave, que va t-il advenir de mes terres et de mes somptueuses toilettes si ....Mais c'est horrible!!!


Bien décidée à en savoir un peu plus, la procureur fit un croche pied à un garde qui passait en courant près d'elle, le faisant s'étaler de tous son long dans le couloir.


Maraud, quelle est donc cette histoire de Coms mort

Répond prestement si tu ne veux pas subir mon courroux!


Mais Donà Dindelina, l'est pas mort le Coms....il est juste plus Coms. Vous savez ce poste là, c'est pas comme vos titres, çà dure pas éternellement, faut s'le gagner...

J' crois que c'est le Senhèr Irishdom ou le Sénéchal Ratich qui vont prendre sa place.


Dindelina ne prit même pas la peine de lui répondre et lui envoya un coup de pied dans les côtes avant de se retourner vers Ayaya.




Bon tu vois, il va bien ton casseur de noisettes...

Mais quelle horreur....

Faire de la lèche a Irish soit, mais a ce vieil ours de Sénéchal, jamais je ne pourrai, pis il m'aime pas.

C'est la cataaaaaaaa!

Faut que j'en aie le coeur net.

Allez dégage Didie, sort de mon chemin, faut que je parle avec cet homme merveilleux que j'ai toujours vénéré.


Sans ménagement, la jeune fille pousse celle qui était sa meilleure amie encore quelques secondes auparavant et déboule tout miel et tout sourire dans la pièce sans même saluer Aurélien tandis qu' Ayaya s'enquiert de l'état de santé des noisettes de son époux.

Ooooh vostre grandeur Irishdom, que vous êtes joli, que vous me semblez beau, si vous pouviez m'apporter tout ce que je désire, vous seriez le phénix des hôtes de ce comté.
Un petit croquant, une douceur, un....


La séance de lèche de la procureur est interrompue par des hurlements dans le couloir.

Le Sénéchal Ratich se dirige d'un pas ferme vers le garde manger comtal entouré par la Sénéchal Cracra et la Sénéchal Lili la tigresse en plein échange de civilités.


Morue!

Parasite!

Catin!

C'est mon Ratich à moi. J'étais la avant toi!


Espèce de débris! Bonne à rien! Chef d'armée de mon cul!
Le grand Ratich sait reconnaitre les gens de valeur.
Et de toute façon, j'ai les deux coms en lice à la botte...tu vas finir ta carrière à nettoyer les latrines de Montpellier Cracra!!


Exaspéré le fier Sénéchal ouvre la porte avec fracas et fait face à Irish.

J'ai gagné, t'as triché..toi avec ta bande de copains pleins aux as..c'est un scandale!

C'est un coup monté, je veux qu'on mette Saint Celsius en procès!

On m'a empêché de distribuer un peu de noblesse à cette bande de boulets..euh à mes colistiers! Sinon je serai déjà le roi du mooooooooonde!

J'me fait bien comprendre Irish, c'est moi l'chef et toi tu restes à ta place à l'Ost...

Et tiens au passage, pour te montrer comme je sais me montrer impartial et généreux, tu peux même

embarquer les deux furies..euh Sénéchales.

Maintenant assez perdu du temps, j'ai un empire a construire. Donne moi ma couronne...Presto!!


Presto...presto...un petit mot pour l'homme un drame pour le Comté.

L' ancien capitani redressa la tête comme s'il avait vu le Sans Nom.

Presto????? Par la queue du diable! Un italiennnnn !! Je le savais..cet homme est un espion, je l'ai toujours su!

A la gaaaaaaaaaaaaaaaarde!!! Attrappeeeeez les tooooous!!


Les 2 hommes sortirent leurs fers et entamèrent un combat sanglant sous les yeux effarés d' Ayaya qui protégeait les noisettes d' Aurélien, de Dindelina qui en profita pour libérer le voleur de croquants et des 2 Sénéchales qui elles, entamèrent une bataille qui aurait mérité une mare de boue....

Le rideau tomba et d’un voix taquine le barde conclut


Qui a dit que les histoires finissaient toujours bien?

Une chose est sure en Languedoc, le conseil comtal qui vivra heureux et aura beaucoup d'enfants....ce n'est pas pour demain!





Dernière édition par kelak le Mar 27 Mar - 17:48, édité 3 fois
avatar
kelak
Admin

Messages : 1125
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  lise_ le Mar 27 Mar - 14:29

Donc scène finale..nos dindes rejoignent le Coms dans le garde manger.

Le castèl était en pleine effervescence, des gardes couraient dans tous les sens et une étrange rumeur circulait.

Le Coms est mort!!! Vive le coms!

Les 2 amies qui s'apprêtaient a rejoindre Aurélien se figèrent de stupeur.

Quoi????? Le Coms est moooort, il est arrivé malheur à mon Aurélien!! Mais c'est impossible Didie, il ne m'a pas encore engrossé, il n'a pas le droit, il ne peut pas.......

Fidèle a elle même, Dindelina écrasa sa main sur la joue de la pauvresse.

Rhoo Yaya, reprend toi hein, tes histoires de chiards, on s'en tamponne! Ce qui m'arrive est bien plus grave, que va t-il advenir de mes terres et de mes somptueuses toilettes si ....Mais c'est horrible!!!


Bien décidée à en savoir un peu plus, la procureur fit un croche pied à un garde qui passait en courant près d'elle, le faisant s'étaler de tous son long dans le couloir.

Maraud, quelle est donc cette histoire de Coms mort, vive le Coms?
Répond prestement si tu ne veux pas subir mon courroux!


Mais Donà Dindelina, l'est pas mort le Coms....il est juste plus Coms. Vous savez ce poste là, c'est pas comme vos titres, çà dure pas éternellement, faut s'le gagner...J' crois que c'est le Senhèr Irishdom ou le Sénéchal Ratich qui vont prendre sa place.

Dindelina ne prit même pas la peine de lui répondre et lui envoya un coup de pied dans les côtes avant de se retourner vers Ayaya.

Bon tu vois, il va bien ton casseur de noisettes..Mais quelle horreur....faire de la lèche a Irish soit, mais a ce vieil ours de Sénéchal, jamais je ne pourrai, pis il m'aime pas. C'est la cataaaaaaaa!
Faut que j'en ai le coeur net.
Allez dégage Didie, sort de mon chemin, faut que je parle avec cet homme merveilleux que j'ai toujours vénéré.


Sans ménagement, la jeune fille pousse celle qui était sa meilleure amie encore quelques secondes auparavant et déboule tout miel et tout sourire dans la pièce sans même saluer Aurélien tandis qu' Ayaya s'enquiert de l'état de santé des noisettes de son époux.

Ooooh vostre grandeur Irishdom, que vous êtes joli, que vous me semblez beau, si vous pouviez m'apporter tout ce que je désire, vous seriez le phénix des hôtes de ce comté.
Un petit croquant, une douceur, un....


La séance de lèche de la procureur est interrompue par des hurlements dans le couloir.

Le Sénéchal Ratich se dirige d'un pas ferme vers le garde manger comtal entouré par la Sénéchal Cracra et la Sénéchal Lili la tigresse en plein échange de civilités.

Morue! Parasite! Catin!
C'est mon Ratich à moi. J'étais la avant toi!


Espèce de débris! Bonne à rien! Chef d'armée de mon cul!
Le grand Ratich sait reconnaitre les gens de valeur.
Et de toute façon, j'ai les deux coms en lice à la botte...tu vas finir ta carrière à nettoyer les latrines de Montpellier Cracra!!


Exaspéré le fier Sénéchal ouvre la porte avec fracas et fait face à Irish.

J'ai gagné, t'as triché..toi avec ta bande de copains pleins aux as..c'est un scandale!
C'est un coup monté, je veux qu'on mette Saint Celsius en procès!
On m'a empêché de distribuer un peu de noblesse à ma bande de boulets..à mes colistiers! Sinon je serai déjà le roi du mooooooooonde!
J'me fait bien comprendre Irish, c'est moi l'chef et toi tu restes à ta place à l'Ost...
Et tiens au passage, pour te montrer comme je sais me montrer impartial et généreux, tu peux même embarquer les deux furies..euh Sénéchales.
Maintenant assez perdu du temps, j'ai un empire a construire. Donne moi ma couronne...Presto!!


Presto...presto...un petit mot pour l'homme un drame pour le Comté.
L' ancien capitani redressa la tête comme s'il avait vu le Sans Nom.

Presto????? Par la queue du diable! Un italiennnnn !! Je le savais..cet homme est un espion, je l'ai toujours su!
A la gaaaaaaaaaaaaaaaarde!!! Attrappeeeeez les tooooous!!


Les 2 hommes sortirent leurs fers et entamèrent un combat sanglant sous les yeux effarés d' Ayaya qui protégeait les noisettes d' Aurélien, de Dindelina qui en profita pour libérer le voleur de croquants et des 2 Sénéchales qui elles, entamèrent une bataille qui aurait mérité une mare de boue....

Qui a dit que les histoires finissaient toujours bien?
Une chose est sure en Languedoc, le conseil comtal qui vivra heureux et aura beaucoup d'enfants....ce n'est pas pour demain!


avatar
lise_

Messages : 357
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparation d'une nouvelle parodie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum